Les plus beaux sites touristiques et naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Carte Provence-Alpes-Côte d’Azur

Les pénitents des Mées

Les pénitents des Mées

Cette balade va vous permettre de découvrir une curiosité visible depuis l'autoroute Sisteron-Aix où la Nationale 85. Les Pénitents des Mées.
Ces silhouettes figées dans leur stature de conglomérat attirent l'attention.
La légende veut que quelques jeunes hommes d'églises se soient retournés au passage d'une jeune jouvencelle et furent figés pour l'éternité.
La réalité est beaucoup plus simple. Le temps, aidé par le vent et l'eau ont sculpté ces hautes statures qui veillent sur le charmant village des Mées.

No votes yet

Les Robines du Liman

Les Robines du Liman

Les robines sont des collines de marnes noires sculptées par l'érosion. Quand le sol est détrempé, les reflets de la lumière sur ces harmonies sombres créent de violents contrastes. Leur matière meuble et friable se laisse façonner en formes douces qui composent d'étranges paysages.

Average: 2.5 (2 votes)

Les Gorges du Cians

Les Gorges du Cians

Le Cians est une rivière qui prend sa source au pied du Mont Mounier (alt. 2817m) sur les pentes de Pierrous.

Elle reçoit des affluents, le Challandre (rive droite), le raton (rive droite), le Cianavelle (rive droite), le Pierlas (rive gauche) qui présentent un vif intérêt pour les nouvelles pratiques de tourisme sportif (canyoning...).
Elle traverse les spectaculaires Gorges du Cians et se jette dans le Var (rive gauche), à l'ouest de Touët-sur-Var.

Average: 2.2 (5 votes)

La cascade de Costeplane

La cascade de Costeplane

A l'embranchement qui permet de rejoindre à gauche Savines-le-Lac, un point de vue sur l'Ubaye et la cascade de Costeplane s'offrent à vous, de l'autre côté, la batterie militaire de Dormillouse surplombe du haut de ses 2505 mètres et semble encore défendre la vallée contre les envahisseurs.

Average: 4 (5 votes)

La Clue de Carejuan

La clue de carajuan

Après le Point Sublime, la route descend vers le lit du Verdon jusqu'à s'en rapprocher de telle sorte que, suite à des crues du Verdon, la route a du être refaite.
Avant le pont de Carajuan, lieu de prédilection des amateurs de sport d'eaux vives, des pique-niqueurs et des pêcheurs à la truite, la route passe sous un auvent taillé dans la roche de la falaise.
Puis la route arrive au pont de Soleils qui est le point de rencontre amont des routes rive droite et rive gauche de l'exploration touristique des Gorges du Verdon.

Average: 4 (1 vote)

Le défilé de la pierre Ecrite

Le défilé de la pierre Écrite

A une dizaine de kilomètres de Sisteron, en bordure de la route de Saint-Geniez, peu avant Chardavon, la roche a été gravée au début du Ve siècle d'une inscription louant les bienfaits de Claudius Dardanus, homme influent de cette époque, qui aurait fait aménager la route donnant accès à Théopolis et construire des fortifications pour protéger cette cité des Barbares.

Average: 2 (1 vote)

Les gorges du Bachelard

Les Gorges du Bachelard

La vallée du Bachelard combine différents faciès. Large à sa source, elle présente le plus souvent un caractère encaissé jusqu’à former des gorges abruptes avant de se jeter dans l’Ubaye.
Le haut de la vallée s’élargit en montant vers le col de la Cayolle et présente des paysages typiques de haute montagne (barres rocheuses, cascades : Les cascades du Pré des Fabres , immensités de pelouses alpines).

Average: 5 (1 vote)

Les Grès d'Annot

Les grès d'Annot : le trou Vers-la-ville

Le nom générique des Grès d'Annot, a été donné à l'ensemble de cette formation par le géologue Scipion Gras en 1840.
Même si dans la localité type d'Annot, ces grès n'y présentent pas le facies le plus caractéristique, leur aspect pittoresque a toujours suscité un attrait à la fois touristique et scientifique très important. On peut noter la présence de 5 grandes barres gréseuses de 70 à 80 m d'épaisseur chacune, qui affleurent de manière particulièrement spectaculaire entre les cours d'eau du Coulomp et de la Vaïre.

Average: 3 (1 vote)

Le Lac Allos

Le Lac Allos

Un sentier aménagé grimpe à travers un sous bois pour parvenir au cratère creusé il y a des milliers d'années ans par l'ancien glacier.
Après l'ascension, l'arrivée sur les rives est particulièrement spectaculaire.
Le lac couvre une superficie de 60 hectares entourée d'un écrin de montagnes.
Un sentier permet de longer les rives sur toute la circonférence du lac. En fonction de la lumière et à cause de sa profondeur (environ 50 m au centre) l'eau peut prendre une teinte d'un bleu extrêmement saturé.

Average: 3 (1 vote)

Le rocher de la Baume

Le rocher de la Baume

Le rocher de la Baume propose une architecture lithique tout à fait insolite : des barres verticales de calcaires alternent avec des bancs plus tendres attaqués par l'érosion. Le quartier de la Baume se blottit entre le rocher et la Durance. La configuration des lieux, notamment l'étroitesse de la cluse, en a fait très tôt un lieu de passage. Sur le retour, arrêtez-vous à l'église St Dominique (XIIIe siècle) et son joli clocher lombard qui arbore une bichromie de pierres, un bandeau en arceaux et une flèche qui lui confère fière allure.

No votes yet

Pages