Les plus beaux sites touristiques et naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Carte Provence-Alpes-Côte d’Azur

Centre historique d'Avignon : Palais des papes

Palais des papes

Le Palais des Papes est le symbole du rayonnement de l’église sur l’Occident Chrétien au XIVème siècle.
Edifié à partir de 1335, en moins de vingt années, il est l’œuvre principalement de deux papes bâtisseurs, Benoît XII et son successeur Clément VI.

Average: 3 (1 vote)

The Roman Theatre of Orange

Théâtre antique d'Orange
Located in the heart of the Rhône Valley, the Roman Theatre of Orange is without doubt one of the finest remnants of the Roman Empire. Exceptional evidence of Ancient Rome and part of the UNESCO World Heritage list, it is the best preserved theatre in Europe. It owes its fame in particular to its magnificent stage wall, amazingly well-preserved and unique in the Western world. A venue for shows in Roman times, it continues in this role today, to the delight of music lovers the world over.
Average: 4 (1 vote)

Ménerbes

Ménerbes

C'est au moyen âge que Ménerbes acquiert une partie de son patrimoine, comme l'abbaye St Hilaire, ancien prieuré où s'arrêta St Louis à son retour des croisades.

L'église du XIIe siècle garde ses riches décorations. L'ancien cimetière tout proche offre une superbe vue panoramique. La visite du village se poursuit par l'ancien hospice et, sur la place de l'Horloge, le beffroi et son campanile.

Average: 3 (1 vote)

Arles, monuments romains et romans

Monuments romains et romans d'Arles Par Wolfgang Staudt CC BY 2.0 via Wikimedia Commons

Arles offre un exemple intéressant d'adaptation d'une cité antique à la civilisation de l'Europe médiévale.

Elle conserve d'impressionnants monuments romains dont les plus anciens - arènes, théâtre antique, cryptoportiques - remontent au Ier siècle av. J.-C. Elle connut au IVe siècle un second âge d'or dont témoignent les thermes de Constantin et la nécropole des Alyscamps. Aux XIe et XIIe siècles Arles redevint une des plus belles villes du monde méditerranéen.

Average: 3 (1 vote)

Les Baux de Provence

Les Baux-de-Provence

Entre un précipice vertigineux et les impressionnantes ruines de sa forteresse très longtemps inexpugnable, le plus visité des villages français se cale sur un éperon rocheux des Alpilles, entre le vallon de la Fontaine et le Val d'Enfer.

Average: 4 (1 vote)

Moustiers-Sainte-Marie

Moustiers-Sainte-Marie

Cramponné au pied de falaises, au creux d'une faille où coule un torrent et où ont poussé des oliviers, avec pour horizon des champs de lavande, de lavandin, de thym et de chênes-lièges, ce village à l'orée des gorges du Verdon et non loin du lac artificiel de Ste Croix est l'une des merveilles du département. C'est un village qui a été fondé en 434 par des moines venus de l'abbaye de Lérins et qui ont construit là un monastère (Moustiers, "monasterium" en latin, signifie monastère).

Average: 2 (1 vote)

Lourmarin

Lourmarin

C'est au XVIe siècle que les habitants du village protestant furent massacrés par Maynier d'Oppède.

Aujourd'hui, Lourmarin dispose paisiblement ses maisons des XVIIe et XVIIIe siècles un peu à l'écart de la délicate église romane et du magnifique château. Ce dernier construit par la famille d'Agoult au XVe siècle, devient le refuge de gitans au XIXe siècle et fut très endommagé. Par bonheur, il a été entièrement restauré en 1921 par un industriel lyonnais qui en a fait don à l'académie d'Aix.

Average: 3 (1 vote)

Bargème

Bargème © Tous Droits Réservés  par Marie-France Berthel

On pénètre dans la cité par la porte de Garde qui s'ouvre dans les remparts, puis on découvre les petites rues anciennes, les voûtes, les venelles bordées de maisons souvent fleuries. Dans l'église romane du village se trouve un très beau retable représentant le Martyre de St Sébastien.

Average: 5 (1 vote)

Seillans

Seillans (source : wiki)

Serrées en dégradé autour du campanile et de la tour de l'église du XIIe siècle, ainsi que du château médiéval, les maisons ocrées dessinent un mystérieux labyrinthes de ruelles pavées, pentues, marquées par les pas des chevaux.

On retrouve le monde des vieux villages provençaux, aux porches rustiques, aux placettes ombragées et aux fontaines chantantes. Face au "Génie de la Bastille" de Max Ernst, sur la place du village, on découvre la campagne provençale avec les chapelles de St Cyr et Notre Dame de l'Ormeau.

Average: 3 (1 vote)

Tourtour

Tourtour

A Tourtour, les rues étroites sont bordées de maisons de pierre coiffées de tuiles rondes. Ruelles, escaliers et passages voûtés sont ponctués de fontaines, dont le seul bruit rafraîchit le passant dans l'été écrasé de soleil. Un entrelacs de rues entoure les deux châteaux : le premier date du moyen âge tandis que le second, avec ses quatre tours rondes aux toits en poivrière, fut bâti au XVIe siècle. L'église du village construite au XIIe siècle a été remaniée au XIXe siècle.

Average: 2 (1 vote)

Pages