By Topics

Puycelsi Grésigne

Puycelsi Grésigne (source:wiki)

Le village reste blotti à l'intérieur de ses 800 m de remparts, flanqués de tours et percés de portes fortifiées, miraculeusement préservés après tant de sièges, ceux des croisés de Simon de Montfort ou, plus tard, des huguenots.

A proximité, la forêt de la Grésigne, riche de sa flore et de sa faune, conserve, derrière les vestiges du mur de Louis XIV dont Colbert la ceintura, les secrets de l'art de ses maîtres verriers disparus.

Average: 2.7 (3 votes)

Saint-Céneri-le-Gérei

Saint-Céneri-le-Gérei

Blotties sur les rives du fleuve, les maisons en pierre ocre avec leurs toits pentus en tuiles, ont attiré de nombreux artistes. Depuis, le village est devenu le refuge de prédilection des artistes et des artisans dont les boutiques se regroupent sur les rives de la Sarthe, près du vieux pont en pierre. Non loin de là, au milieu d'un pré niché dans la courbe du fleuve, se dresse la petite chapelle St Céneri. Edifiée sur l'emplacement d'une ancienne chapelle du VIIe siècle, elle fut construite par St Céneri, ermite et ascète italien.

Average: 3 (1 vote)

L'Abbaye du Mont-Saint-Michel

L'Abbaye du Mont-Saint-Michel

Sur un îlot rocheux au milieu de grèves immenses soumises au va-et-vient de puissantes marées, à la limite entre la Normandie et la Bretagne, s'élèvent la "Merveille de l'Occident", abbaye bénédictine de style gothique dédiée à l'archange saint Michel, et le village né à l'abri de ses murailles. La construction de l'abbaye, qui s'est poursuivie du XIe au XVIe siècle, en s'adaptant à un site très difficile, a été un tour de force technique et artistique.

Average: 4 (3 votes)

Montsoreau

Montsoreau

Tout près d'une abbaye royale, Montsoreau est bâti autour de son château du XVe siècle, entre Loire et coteau. Le village conserve un riche patrimoine marqué par la marine de Loire et sa Dame, Françoise de Maridor, dont Alexandre Dumas a conté les amours tumultueuses et fatales avec Bussy d'Amboise.

Average: 2 (1 vote)

Cascade du Sautadet

Les Cascades du Sautadet

La Ceze a creusé des chenaux et des cavités qui finissent par se rejoindre et forment des crevasses dans lesquelles la rivière s'engouffre. Les éléments les plus spectaculaires sont les marmites de géants. Ce sont des cavités cylindriques (certaines ont quelques mètres de diamètre) creusées dans le lit rocheux de la rivière par le mouvement tourbillonnant des galets.

Average: 4.1 (13 votes)

La Cascade de la Meuse ou Cascade de la Vis

La Cascade de la Meuse

Depuis le pont qui enjambe la rivière de la Vis, sur le site naturel de Saint-Laurent-Le-Minier, la cascade de la Meuse apparaît dans son cadre de verdure et de rochers. La puissance de la chute d'eau produit un nuage de gouttelettes et donne une ambiance de conte de fée. Un lieu idéal pour la baignade.

Average: 4 (6 votes)

Saint-Guilhem-le-Désert

Saint-Guilhem-le-Désert

Au confluent du Verdus et de l'Hérault, ce village s'est développé autour d'une abbaye fondée en 804 par St Guilhem pour abriter un morceau de la Croix offert par Charlemagne. On ne peut contempler aujourd'hui de l'ancienne abbaye qu'une très belle église du XIe siècle. Une partie des colonnes et des sculptures du cloître sont aujourd'hui au musée des Cloîtres de New York.
Le village qui conserve des vestiges de ses fortifications, est surplombé par les ruines d'un château du XIIe siècle d'où l'on découvre un magnifique panorama.

Average: 1.5 (2 votes)

Olargues

Le village d'olargues

Le site d'Olargues était occupé dès l'époque romaine. Abrité contre un rocher au pied du massif de l'Espinousse, entouré de vergers et de vignes, le village est dominé par une tour du XIe siècle, vestige de l'ancien château médiéval, transformée en clocher au XVe siècle. On y accède par l'escalier couvert de la Commanderie dont chaque marche est taillée dans un seul bloc de pierre et on découvre l'église St Laurent construite au XVIIe siècle avec les pierres des remparts dont on peut voir encore quelques vestiges.

Average: 1.5 (2 votes)

Minerve

Minerve

A la sortie des gorges de La Cesse et du Briant, là où les eaux des deux rivières se rejoignent, Minerve apparaît à l'extrémité d'un plateau calcaire bordé de falaises abruptes dans un fantastique paysage minéral et tourmenté. Le site est fréquenté depuis le paléolithique, quant au village, son origine semble antérieure à la forteresse des vicomtes du Minervois construite au XIe siècle.

Average: 3 (2 votes)

Sainte-Enimie

Sainte-Enimie

Du monastère élevé en abbaye au XIVe siècle subsistent la salle capitulaire romane et la chapelle Ste Madeleine. Dans le village aux maisons médiévales et aux fenêtres Renaissance s'élève l'église romane du XIIe siècle qui renferme de belles statues.

La cité a conservé ruelles étroites et passages voûtés. La source de Burle est une fontaine vauclusienne aux pouvoirs miraculeux. Un sentier escarpé conduit à l'ermitage où Ste Enimie se retira à la fin de ses jours.

Au pied du village de Sainte-Enimie coule le Tarn propice à la baignade.

Average: 3.3 (3 votes)

Pages