Les plus beaux sites touristiques et naturels du département de l'Isère

Château de Pupetières

Château restauré en 1860 par Eugène Viollet le Duc château et Etienne Darcy communs.

Décors exceptionnels, Néo-Gothique.

No votes yet

Château de l'Arthaudière

Témoin d'une architecture Renaissance, maintes fois remanié entre le Moyen-âge et le XIXème siècle, le château de l'Arthaudière a été marqué par le passage de deux familles de seigneurs locaux, les Arthaud et les La Porte. Au détour de votre visite, ne manquez pas l'originalité exceptionnelle des décors sculptés de son portique Renaissance et la structure de ses jardins en terrasses

Classés au titre des Monuments historiques en 1991, la château et ses jardins font l'objet d'une importante campagne de restauration.

No votes yet

Château de Bressieux

chateau de Bressieux

Il témoigne par ses ruines majestueuses en briques roses, à 523 mètres d'altitude du rôle militaire qu’il a joué au Moyen Âge, campé sur une hauteur, qui domine la riche plaine de bièvre au Nord, depuis les derniers contreforts du plateau boisé de Chambaran fermant l'horizon au Sud, le château féodal de Bressieux, construit au XIIIè siècle, il témoigne encore par ses ruines le rôle militaire qu'il a joué au Moyen Âge.

Average: 4 (1 vote)

Château de Fallavier

Le château est construit sur la colline du Relong (alt. 344m), sur une position dominante. Un fossé (disparu) et un premier mur d'enceinte (relativement bien conservé) délimitent une surface d'un hectare et demi. Une deuxième enceinte entoure les batiments du château lui-même, placé contre le mur Nord de la première enceinte. Le donjon circulaire de 32 mètres (seulement 25 de nos jours) est placé dans l'angle Est de la deuxième enceinte, et est isolé du château proprement dit par une muraille.

No votes yet

Château de Longpra

Château de Longpra

Au XVIIIème siècle, château et parc subirent de profondes transformations. L’austère Maison-Forte devent une belle demeure Louis XVI. La cour fut clôturée d’immenses grilles et au centre un bassin octogonal à margelle arrondie, d’où jaillissait l’eau limpide des sources avoisinantes, fut installée.
La réalisation la plus originale fut d’avoir rétabli l’eau dans les douves, rendant ainsi la demeure et son jardin insulaires.

Average: 3 (1 vote)

Château de Sassenage

Château de Sassenage

Édifié entre 1662 et 1669, au pied du Vercors, ce château a conservé son architecture originelle. Construit par Charles Louis Alphonse de Sassenage, le château est la dernière des trois demeures édifiées par les puissants seigneurs de Sassenage.

Average: 3 (1 vote)

Château de Septème

Le château actuel a pour origine une maison forte à un étage datant du XIIème siècle.

La salle des gardes occupe tout le rez-de-chaussée.

Au XIVème siècle, fut construite une tour ronde de 3 étages (au nord ouest). Au rez-de-chaussée se situe la cuisine des hommes d’armes.

La maison forte et la tour ronde étaient reliées entre elles par une passerelle de bois. C’est au cours du XVIème siècle que les loggias Renaissance ont remplacé cette passerelle et que la maison forte du XIIème siècle fut rehaussée de deux étages pour devenir le donjon actuel.

Average: 3 (1 vote)

Château du Touvet

Au Moyen-âge, le château est une forteresse qui surveille et défend la vallée.
Elle est entourée de hauts murs d'enceinte, de 5 tours d'angle et de douves qu'un pont-levis permettait de franchir. Le château est embelli au 18 ème siècle par d'élégants décors, boiseries peintes, gypseries, parquets marquetés, tentures murales de cuir doré qui reflètent l'art de vivre de la noblesse dauphinoise.
Mobiliers, tableaux et souvenirs historiques.

Average: 4 (1 vote)

Le Château de Virieu

Le Château de Virieu

C’est en l’an mil dix que Wilfrid de Virieu bâtit sur ses terres une maison forte et lui donna son nom.

Le château resta deux siècles dans la Famille de Virieu, jusqu’au mariage en 1220 de Béatrix de Virieu avec Siboud de Clermont, seigneur du château voisin. La visite se poursuit par la découverte des jardins à la française.

Average: 2.5 (2 votes)

Parc et Château de Vizille

Le Château de Vizille

Classé monument historique, ancienne demeure des ducs de Lesdiguières (XVIIe siècle), de la famille Perier (1782-1895), puis résidence présidentielle (1925-1960), le château est depuis 1972 propriété du Conseil général de l'Isère.

La réunion, le 21 juillet 1788, de l'Assemblée des trois ordres du Dauphiné, sur l'invitation de Claude Perier, scella le destin du château. Cette manifestation politique déterminante dans l'amorce des événements de 1789 est à l'origine de la création d'un musée dédié à la Révolution française.

Average: 3 (1 vote)

Pages