Les plus beaux sites touristiques et naturels du département du Doubs

La Grotte de la Glacière

La Grotte de la Glacière

Située à Chaux les Passavant, à 30 km de Besançon, en pleine forêt, cette grotte à ciel ouvert recueille l'air froid et l'eau suintant de la voûte pour former une importante réserve de glace, phénomène unique en Europe à cette altitude de 525 m. Une exposition minérale de plus de 5 000 cristaux du monde entier est présentée à proximité.

No votes yet

Le Saut du Doubs

Saut du Doubs Domaine public  Arnaud 25 — Travail personnel

Classé 1er site naturel de Franche Comté. Depuis Villers-le-Lac, des croisières commentées de 14 km, à bord de bateaux-mouches, vous offrent un spectacle grandiose sur les méandres du Doubs, encaissés dans des gorges sauvages. Une escale au Saut du Doubs permet d'accéder aux deux belvédères qui dominent la chute.

La source du Doubs prend naissance à 937 m d'altitude, dans une caverne située dans le val de Mouthe.

Average: 3 (1 vote)

La Source du Lison

La Source du Lison

Située au fond d’une reculée, à proximité de la taillanderie de Nans-sous-Sainte-Anne, c’est un bel exemple, comme la Loue dont il est affluent, de résurgence typique des zones karstiques.
À proximité immédiate, ensemble de curiosités comme le Creux-Billard (cirque profond de plus de 50 mètres) et le pont du Diable.

Average: 4 (1 vote)

Le gouffre de Poudrey

Gouffre de Poudrey

Il pourrait contenir la cathédrale de Paris !
Donnant accès à une immense salle nous laissant le sentiment dès l'entrée de pénétrer dans un lieu sacré, le Gouffre de Poudrey nous conduit à 70 mètres au-dessous du sol. On découvre au cours d'une promenade souterraine de 45 minutes, un véritable phénomène géologique de par sa formation et ses dimensions intérieures, 1 MILLION DE MÈTRES CUBE. Il est à ce jour le plus vaste qui soit aménagé en France.

No votes yet

La grotte du Trésor

La grotte du Trésor

Ce site se trouve dans le Val du Saugeais, près de Montbenoît. Dans cette gorge sinueuse, la route est taillée entre de remarquables escarpements calcaires, où deux grottes s'ouvrent : la grotte du Trésor et la grotte de Notre-Dame de Remorot, convertie en chapelel et lieu de pélerinage. L'eau de sa source passe pour guérir les maladies des yeux.

la grotte du Trésor:
Le porche est de grande taille mais il est fermé par un siphon à 150 m de l'entrée. Au-delà, près de 2 km de galeries ont été explorés.

No votes yet

Les grottes d'Osselle

Grotte d'Osselle

Stalagmites, stalactites, colonnes, flaques, roches et ossements, d’ours des cavernes nous ont accueillis.
Les galeries d’Osselle servirent de refuge pendant la Révolution.
La Grotte d’Osselle à été découverte au 13ème siècle et elle peut être visitée depuis 1504. C’est à partir des archives d’Osselle que les historiens ont pu suivre l’évolution des connaissances scientifiques du monde souterrain, du 16ème siècle à nos jours. La Grotte d’Osselle peut prendre place parmi les plus étonnantes grottes mondiales. Nous avons admiré des reconstitutions d’ours de cavernes.

Average: 5 (2 votes)

Lods

La village de Lods (source: wiki)

Traversé de part en part par la jolie rivière de la Loue qui jaillit à quelques kilomètres de là, le bourg est un ancien village de vignerons et de forgerons.

Le village est établi en l'un des points les plus resserrés de la vallée de la Loue, à l'abri du déchaînement des éléments. Il fut un centre viticole important et le siège d'une industrie métallurgique florissante au XVIIIe siècle, lorsque cinq cent ouvriers travaillaient dans les forges de la Loue.

Average: 2 (1 vote)

the Arc-et-Senans Royal Saltworks

Saline royale d'Arc-et-Senans

In 1982, the Arc-et-Senans Royal Saltworks was included on the UNESCO world heritage list. Designed by Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), a visionary architect in the Enlightenment period, the Royal Saltworks site is a rare and an exceptional example of industrial architecture history.

Average: 3 (1 vote)

Château de Belvoir

Le château de Belvoir remonte de la fin du XIIe et du début du XIIIe siècle comme l’indique le millésime de 1224 gravé sur une clef de voûte provenant de la tour du Nord. Il domine le Val de Sancey. Il reste un des rares témoins de l’époque féodale. Il renferme des collections de très beaux meubles, d’armes anciennes, de tableaux du XVIIème et une collection de peintures du peintre Pierre Jouffroy, propriétaire et restaurateur du château depuis 1995.

No votes yet

Château de Montbéliard

Le Château de Montbéliard (également appelé Château des ducs de Wurtemberg) date du XIIIe siècle. Il est situé sur une barre rocheuse surplombant le centre ville de Montbéliard.

En 1793, le château est rattaché au Royaume de France comme garnison, rôle qu’il remplit jusqu’en 1933. Jadis, le château était divisé en deux parties par rapport à l'église Saint-Maimbœuf (très ancienne) érigée sur l'esplanade et qui dominait, de ses 44 mètres, toute la cité.

No votes yet

Pages