Les plus beaux sites touristiques et naturels du département des Hauts-de-Seine

Château de la Petite Malmaison

Construite en 1805 pour l'Impératrice Joséphine, par l'architecte Berthault, la Petite Malmaison accueillait la plus grande serre chaude de l'époque, malheureusement aujourd'hui détruite, utilisée par Joséphine pour y faire pousser les plantes les plus rares. Entourée d'arbres centenaires, la Petite Malmaison garde l'attrait des maisons aimées et le charme d'une maison particulière.

No votes yet

Château de Malmaison

Malmaison fut, avec les Tuileries, le siège du gouvernement français de 1800 à 1802. Après l'installation de Bonaparte à Saint-Cloud, Joséphine continua de vivre à Malmaison où elle entreprit des travaux d'embellissements. Elle s'y retira définitivement après son divorce en 1809 et y mourut le 29 mai 1814.

No votes yet

Château de Buzenval

Le château de Buzenval, situé sur le hameau du même nom (rattaché à Rueil-Malmaison), fut le théâtre de violents combats pendant la guerre de 1870-1871 contre les Prussiens. Au cours de cette bataille périrent le peintre Henri Régnault (Paris, 1843 - Buzenval, 1871), l’explorateur Gustave Lambert et le colonel de Rochebrune.

Average: 4 (2 votes)

Château de Bois-Préau

Bois-Préau est situé dans un parc à l'anglaise de 17 hectares qui était autrefois relié au château de Malmaison. Annexe de ce dernier, il accueillait les logements du médecin et des invités de l'Impératrice. Reconstruit en 1855, il fut donné à l'Etat par le couple Tuck-Stell en 1929. Ouvert en 1958, le musée est désormais consacré à la captivité et à la mort de Napoléon à Sainte-Hélène ainsi qu'au Retour des Cendres et à la légende impériale.

No votes yet

Château d'Asnières

Édifié de 1750 à 1752, à la demande du Marquis de Voyer d'Argenson, le Château d'Asnières fut construit à l'emplacement d'un ancien château ayant appartenu entre autres, à la Comtesse de Parabère, maîtresse du Régent. Il fut dessiné par Jacques Hardouin-Mansart de Sagonne, architecte du Roi, et de brillants artistes comme Nicolas Pineau ou Guillaume Coustou ont participé à la décoration intérieure. La Municipalité l'a acquis en 1991.

No votes yet

Pages