Les plus beaux sites touristiques et naturels du département des Alpes-de-Haute-Provence

Musée Conservatoire ethnologique

Musée Conservatoire ethnologique de Salagon By © Service communication du Conseil général des Alpes de Haute-Provence (Own work) CC BY-SA 3.0via Wikimedia Commons

Situé à Mane, non loin de Forcalquier dans les Alpes de Haute Provence, le prieuré de Salagon, Musée départemental Ethnologique est classé monument historique.

Ouvert à la visite toute l'année ce site occupé dès l'époque Gallo-Romaine, constitue l'un des complexes monumentaux du Moyen Age les plus remarquables de Haute Provence.

Le Musée départemental ethnologique de Salagon collecte et conserve des collections, des témoignages oraux et les met en valeur dans des expositions permanentes et temporaires.

Average: 3 (1 vote)

Cascade de Chaumie

La cascade de Chaumie (source : panoramio)

La Cascade de Chaumie se Situe dans la vallée du Haut Verdon dans le parc national du Mercantour dans les Alpes de Haute Provence. Venez vous rafraichir au pied cette chute d'une hauteur de 35 mètres.

Average: 3 (2 votes)

Cascade de la Piche

Cascade de la Piche

Le cirque de l'Estrop est un magnifique cirque glaciaire suspendu qui débouche sur la vallée par un verrou typique que la Bléone franchit par la magnifique cascade de la Piche.

Average: 3 (1 vote)

La cascade D'auzet ou du saut de la Pie

Cascade du saut de la pie. Alpes du sud.

La cascade D'auzet ou du saut de la Pie nous offre un spectacle de toute beauté et toujours renouvelé. Le site est sauvage et pittoresque.

Average: 3 (3 votes)

Citadelle de Sisteron

Entre Provence et Dauphiné, dominant la cluse où coule la Durance, la Citadelle de Sisteron barre le ciel, couronne la ville de ses enceintes, de ses bastions, de son donjon.

No votes yet

Les Clues de Barles

Entrée nord de la Clue de Barles

Entre les hautes parois rocheuses, les eaux agitées du torrent s'engouffrent. Il y a des milliers d'années, un bouleversement géologique a provoqué une formidable cassure verticale appelée "clue". Les stries (traits) verticales sont dues au renversement des roches.

Average: 2 (1 vote)

La Dalle à Ammonites

La Dalle à Ammonites

Seulement à 4km après la sortie de Digne, sur la rive droite de la Bléone, nous rencontrons le site célèbre de la dalle à ammonites. Sur 320 mètres-carrés on compte plus de 1550 ammonites de toutes tailles, dont les plus grandes ont un diamètre de 70 cm.

Les coquilles de ces ammonites se sont accumulées sur un ancien fond marin, ont été recouvertes par d'épais sédiments et au cours des années elles se sont transformées en roches et en fossiles. C'est le soulèvement de la chaîne alpine qui a hissé cette dalle à 630 m d'altitude et l'a mise à nu.

Average: 3 (1 vote)

Les Robines du Liman

Les Robines du Liman

Les robines sont des collines de marnes noires sculptées par l'érosion. Quand le sol est détrempé, les reflets de la lumière sur ces harmonies sombres créent de violents contrastes. Leur matière meuble et friable se laisse façonner en formes douces qui composent d'étranges paysages.

Average: 3 (1 vote)

La cascade de Costeplane

La cascade de Costeplane

A l'embranchement qui permet de rejoindre à gauche Savines-le-Lac, un point de vue sur l'Ubaye et la cascade de Costeplane s'offrent à vous, de l'autre côté, la batterie militaire de Dormillouse surplombe du haut de ses 2505 mètres et semble encore défendre la vallée contre les envahisseurs.

Average: 3.8 (4 votes)

La Clue de Carejuan

La clue de carajuan

Après le Point Sublime, la route descend vers le lit du Verdon jusqu'à s'en rapprocher de telle sorte que, suite à des crues du Verdon, la route a du être refaite.
Avant le pont de Carajuan, lieu de prédilection des amateurs de sport d'eaux vives, des pique-niqueurs et des pêcheurs à la truite, la route passe sous un auvent taillé dans la roche de la falaise.
Puis la route arrive au pont de Soleils qui est le point de rencontre amont des routes rive droite et rive gauche de l'exploration touristique des Gorges du Verdon.

Average: 4 (1 vote)

Pages