Les plus beaux sites touristiques et naturels du département de la Meurthe-et-Moselle​

Château de Fléville

A dix minutes de Nancy, un chef d'oeuvre de la Renaissance française adossé à un grand donjon féodal (datant de 1320) avec des joyaux tels que la salle des blason des Ducs de Lorraine, la chambre de Stanislas et une suite de pièces à l'atmosphère intimiste... Le château se contemple dans un environnement exceptionnel avec un jardin à thèmes et un grand parc romantique classé.

No votes yet

Château d'Haroué

Le Château de Craon ou Château d'Haroué ou encore palais d'Haroué
Construit au début du 18ème a su préserver les 4 tours et les douves du chateau médiéval qui lui précédait. Il possède un superbe parc à la française.

No votes yet

Château de Dieulouard

Construit en 997, il passe dans le temporel de l'évêque de Verdun. Il subit de nombreux sièges par les Messins, Charles le Téméraire et les Huguenots. Il se compose d'une grande enceinte polygonale datant du Xème siècle comportant 7 tours circulaires et une tour carrée. L'ensemble, qui a été remanié au XVIème siècle est imbriqué au milieu de maisons adossées à ses murailles hautes de 20 mètres.

No votes yet

Château de Gerbéviller

Dès le XIIe siècle il existait un château à Gerbéviller. Son emplacement exact n’est pas connu. Il fut détruit par les armées du Duc de Bourgogne.

Le parc et les jardins sont classés en tant que Site Naturel par le Ministère de l’Environnement, et inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques, ainsi que le château. Le Pavillon Rouge et le Nymphée sont classés Monuments Historiques. Un programme de restauration du Nymphée, restituant le décor intérieur et les jeux d’eau, est en cours grâce au soutien du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle et de la Région Lorraine.

No votes yet

Château de Saulxures

Le Château de Saulxures de Nancy a été édifié, sous le règne de Louis XV, durant les années 1730, par le Comte Claude-Marcel de Rutant, capitaine de Cuirassiers, Major du Régiment aux Gardes de SAR le Duc de Lorraine. Sa petite fille, Charlotte de Rutant, âgée de 22 ans, y fût arrêtée le 24 avril 1793, puis guillotinée à Paris, le 5 octobre 1793, malgré les pétitions des villages de Saulxures et de Pulnoy.

No votes yet

Château de Prény

Le château de Prény est un château fort médiéval, situé à Prény, il constituait la dernière forteresse des ducs
de Lorraine face aux évêques de Metz. Le premier château de Prény fut érigé sur des terres de l'abbaye de Saint
Pierre aux Nonnains dont le duc de Lorraine devint l'avoué. D'abord confiée à des fidèles de la dynastie lorraine,
les de Conflans qui devinrent les de Prény, la citadelle devint au XIIe siècle la résidence principale des ducs de
Lorraine avant leur installation à Nancy en 1298.

No votes yet

Château de Moyen

Ce château construit en 1444, a subi de nombreux sièges jusqu'en 1639 où, pris une dernière fois, il est démantelé sur ordre de Richelieu. Son architecture adaptée aux débuts de l'artillerie en fait un château unique en Lorraine. La maison seigneuriale abrite de nombreuses expositions (archéologie locale, classe 1900, faïences lorraine... A voir à proximité: Église de Moyen, pont datant du Moyen-Age à Moyen, les draisines à Magnières.

No votes yet

Château de Jaulny

Au coeur de la vallée du Rupt de Mad, le village de Jaulny
présente un passé glorieux.
Son château ( XI-XIIème siècle ) est un des rares témoins
de l'époque féodale lorraine. Venez découvrir les différentes salles qui le composent ainsi que les éléments
retraçant la vie quotidienne du Bas Moyen-Age ( le 15ème siècle ).

No votes yet

Château de Montaigu

Demeure d’Édouard Salin (1889-1970), ingénieur métallurgiste, archéologue, homme de Lettres, scientifique et collectionneur, qui la légua au Musée Lorrain. Le Château est situé dans l’agréable Parc de Montaigu, en accès libre, à proximité du Musée de l’Histoire du Fer.
Protégé au titre des Monuments Historiques, le Château de Montaigu renferme des collections de peintures, sculptures, objets d’art, mobilier du XVIIIème siècle au début du XXème siècle, arts décoratifs et archéologie qui témoignent du goût d’un amateur éclairé.

No votes yet

Pages