Les plus beaux sites touristiques et naturels du département de Charente-Maritime

Château de Beaulon

Le château est érigé par la famille de Vinsons vers 1480, sous le règne finissant du roi Louis XI.
Á l'aube de la Renaissance, l'architecture du château est encore fortement influencée par le gothique flamboyant.
C'est la façade nord, qui révèle le style initial de la construction, à l'exception des bâtiments flanqués de part et d'autre.

No votes yet

Château de Buzay

Le Château de Buzay est un bâtiment classé monument historique depuis 1950 : c'est aux environs de 1770 qu'est érigée cette grande propriété d'une famille d'armateurs rochelais, friands de demeures de campagnes de prestige pour imposer leur fortune issue du tristement célèbre commerce triangulaire.

No votes yet

Château de Crazannes

Magnifique château classé monument historique, bâti à la fin du XIVe s. à l'emplacement d'une forteresse du XIe s. dont il subsiste une chapelle, un donjon et les douves, ce château, étape vers Saint-Jacques-de-Compostelle, est remanié aux XVIe-XVIIIe. Le Prince Noir y séjourne en 1362 et François Ier en 1519. C'est en référence à l'un de ses propriétaires, le marquis de Carabas, qu'il est surnommé le château du Chat botté. La façade Nord d’époque gothique flamboyant présente un prodigieux décor fantasmagorique.

No votes yet

Château de Dampierre-sur-Boutonne

Château Renaissance qui connu une histoire mouvementée mais fut également associé aux mouvements de l’art et de la science. Célèbre double galerie du XVIe siècle aux 93 caissons de pierre sculptés d’emblèmes mythologiques. Expositions : «Art et Alchimie», «Les chevaux de Dali» ; jardin de Diktynna avec labyrinthe, gloriette, sculptures. Bien qu' endommagé par un incendie en 2002, le château reste partiellement accessible : galerie - animations.

No votes yet

Château du Douhet

Construit vers 1680 pour Renaud de Pons, le château comporte un corps central et deux pavillons à haute
toiture quadrangulaire. Côté cour, de vastes communs voisinent avec un magnifique colombier renaissance. Côté
parc, un double escalier à balustres descend vers les pièces d'eau alimentées par un aqueduc gallo-romain.
L'entrée se fait par un porche dans le mur et donne sur une avant cour bordée des deux cotés de dépendances à

No votes yet

Château de La Gataudière

Vous y découvrirez le Général en chef du génie de la Grande Armée, le Ministre de la marine et des colonies de Napoléon III et leurs ascendances avec la famille impériale de Bonaparte et du roi de Naples, son Altesse le Prince Murat de Chasseloup Laubat.
Ne manquez pas le magnifique salon d’honneur sculpté et sa très belle salle à manger en boiserie.

No votes yet

Château de Jonzac

En 1073, le château existe déjà ; le premier seigneur connu est Guillaume de la Rochandry au début du
XIIe siècle. En 1505, Jean de Sainte-Maure, seigneur de Jonzac, fonde le monastère des Carmes sur les vestiges
d'une ancienne chapelle dédiée à Saint Nicolas, le cloître est édifié en 1657. Le jeune Louis XIV, la Reine mère et
Mazarin séjournent au château en 1659. Le château reste aux des Sainte Maure jusqu'à la fin du XVIIe siècle, et
passe par mariage aux Espardes de Lussan qui le gardent jusqu'à la révolution.

No votes yet

Château de Matha

Ce qu'on voit aujourd'hui du château de Matha est un élégant pavillon Renaissance. Mais ce lieu est chargé d'histoire et a subi bien des transformations.

No votes yet

Château de Montendre

Construit au IXe siècle sur les ruines d'un oppidum romain, le château de Montendre fut agrandi au XIIe siècle
et remanié au XVe siècle. De cette époque, on peut encore distinguer la Tour Ronde, une partie des enceintes et
l'imposante Tour Carrée qui accueille le Musée d'Art et Traditions Populaires de Montendre.
Vous pourrez également y découvrir les ruines du manoir du Marquis de Larochefoucaud, un théâtre de plein air,

No votes yet

Château de Montguyon

Place-forte mentionnée dès le XIe siècle. Le château est pris au cours de la guerre de Cent ans. Il devient
forteresse protestante pendant les guerres de Religion et reçoit plusieurs visites d'Henri de Navarre. L'édifice est
précédé d'une basse-cour et d'un pont-levis. Le corps de logis principal était flanqué d'une tour remontant sans
doute au XIIIe siècle, remaniée fin XVe et début XVIe siècle.Incendiée en 1793, elle s'effondre en partie. Un

No votes yet

Pages