Castles in France

Carte des plus beaux Châteaux de France

Palais-Royal

Situé à deux pas du Louvre, le Palais-Royal est construit à la demande du cardinal de Richelieu en 1633. Légué à la Couronne dès 1636, le Palais devient une demeure royale. À la fin du XVIIIe siècle, Louis-Philippe d'Orléans l'agrandit en faisant construire des maisons à façades uniformes donnant sur trois côtés d'un grand jardin. Les galeries du rez-de-chaussée communiquent avec le jardin du Palais-Royal par des arcades et accueillent des boutiques et des cafés.

No votes yet

Tour César (Provins)

Tour César (Provins) Par Tatiana Decrocq CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

L'existence d'une tour à cet emplacement est attestée par une charte de 1137. Elle est reconstruite sous le règne d'Henri le Libéral (1152-1181). Symbole de la puissance et de l'autorité des comtes de Champagne, elle se présente comme un octogone inscrit dans un carré de 17,60 mètres de côté, muni d'une tourelle hémicylindrique à chaque angle. Les autres faces de l'octogone sont flanquées d'un contrefort surmonté d'une échauguette.

Average: 2 (1 vote)

Musée Picasso (Antibes)

Fondé sur l'ancienne acropole de la ville grecque d'Antipolis, castrum romain et résidence des évêques au Moyen Age, le château Grimaldi est habité à partir de 1385 par la famille monégasque qui lui prête son nom. Devenu musée Picasso le 27 décembre 1966, le château Grimaldi sert de logement à l'artiste de la mi-septembre à la mi-novembre 1946. Celui-ci déclarera d'ailleurs : 'Je ne vais pas seulement peindre pour moi ici.

No votes yet

Palais des ducs de Savoie

Le palais des Ducs de Savoie est construit à partir de 1559 par ordonnance d’Emmanuel-Philibert, duc de Savoie. Il appelé le palais Ducal, puis le palais Royal à partir de 1713. Saccagé par les troupes françaises durant la Révolution, il est restauré sur ordre du roi de Sardaigne Charles-Felix (1826). Après l’annexion à la France en 180, il devient la préfecture des Alpes-Maritimes. Napoléon III offrit les 2 bustes de part et d’autre de l’entrée. L’état actuel du palais date de 1905. La façade est ornée de fenêtres à colonnes.

No votes yet

Palais Lascaris

Témoin de l’architecture baroque génoise, ce palais noble a été édifié au milieu du XVIIe siècle, pour les Comtes Lascaris-Vintimille. Classé Monument Historique, il a été restauré depuis 1963 et transformé en musée.

No votes yet

Citadelle Saint-Elme

Pour protéger le Comté de Nice des envahisseurs, le Duc de Savoie fait bâtir au XVIème siècle la Citadelle, les forts satellites du Mont-Alban et de Saint-Hospice ainsi que le port de la Darse où sont stationnées les galères. Ces constructions, confiées à des ingénieurs italiens, préfigurent un nouveau type de fortifications bastionnées. Aujourd'hui, ce remarquable ensemble (3ha) abrite l'Hôtel de Ville et les Musées Volti Goetz-Boumeester, la Collection Roux.

No votes yet

Fort Saint-Jean (Marseille)

L'origine du Fort Saint Jean remonte au XIIe siècle. A l'époque des croisades, le site est concédé aux Hospitaliers de Jérusalem, qui s’y installent et élèvent leur commanderie pour acheminer les troupes vers la Terre Sainte. Ils occupent d’abord l'ancienne Chapelle de Saint-Jean-Baptiste, puis entreprennent la construction d'une nouvelle église, d’un l'hôpital et du Palais du Commandeur. L'ensemble est achevé en 1365.

No votes yet

Fort Saint-Nicolas (Marseille)

Situé à un emplacement stratégique, sur la rive sud de l'entrée du Vieux-Port de Marseille, le fort Saint-Nicolas se présente sous la forme d'un dispositif à double enceinte, fossés et bastions.
En 1660, Marseille est assujettie au pouvoir royal après l'attaque d'une armée de 7000 hommes commandée par le Duc de Mercoeur. Louis XIV décide alors l'édification du fort St-Nicolas pour protéger la rade de Marseille. Mais cette construction est surtout un moyen pour lui de contrôler une ville qui lui a longtemps été hostile.

No votes yet

Place forte de Mont-Dauphin

Mont-Dauphin

La place forte de Mont-Dauphin construite par Vauban à partir de 1693 fait partie des 12 sites majeurs Vauban inscrits en 2008 au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Derrière ses remparts en marbre rose, vous verrez les casernes où vivaient les soldats de Louis XIV, les échauguettes sur l'à-pic où ils veillaient, la poudrière, l'arsenal où ils gardaient armes et poudre.
Du rempart, observez le nœud stratégique de vallées. Voyez les montagnes du Queyras aux mille randonnées, les stations de ski de Vars et Risoul, les glaciers des 4.000m du massif des Ecrins.

Average: 3 (1 vote)

Les fortifications de Vauban

La vieille ville fortifiée par Vauban, également appelée "Cité Vauban" ou "Gargouille", est un lieu de balade prisé par les visiteurs.
Elle est déjà, de part ses fortifications et son architecture pittoresque, une véritable œuvre d'art, mais son enceinte recèle également de nombreux trésors : églises, éléments architecturaux, fontaines, cadrans solaires, etc...
Vous pourrez les découvrir au détour des ruelles et en effectuant le tour des remparts, vous profiterez de points de vue magnifiques sur les vallées environnantes.

No votes yet

Pages