Les plus beaux sites touristiques et naturels de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

Carte d'Aquitaine

Château de Saint-Hilaire

Le château de Saint-Hilaire, a été construit au XIIIe siècle. Ce bâtiment rectangulaire de trois étages sur rez-de-chaussée est flanqué de trois tours couronnées de mâchicoulis et coiffées de toitures en tuiles plates. Sa porte d'entrée est de style Renaissance.

Aucun vote pour le moment

Château de la Johannie

Cette maison féodale qui aurait été bâtie en 1083, appartient à partir de 1308, à la commanderie de l'ordre féminin de Malte, établie à Curemonte. Le château de la Johannie, les deux corps de logis, la tour, l'escalier à vis et quatre cheminées située aux deux étages des deux ailes ont été inscrit monument historique le 22 novembre 1981. Cette maison se compose de deux bâtiments en équerre. La tour carrée d'escalier située à la jonction des deux corps abrite l'escalier à vis qui dessert les deux bâtiments.

Aucun vote pour le moment

Château de Ventadour

Son nom Ventadour vient de l'occitan ventador (exposé au vents), elles sont situées sur la commune de Moustier-Ventadour. Le site domine à 562 m d'altitude, des ravins fort encaissés hauts de 200 m où coule la Luzège. le château-fort de Ventadour, en partie restauré, dresse sa silhouette imposante, avec ses tours carrées, au sommet d'une crête rocheuse. Cet édifice fut le témoin d'âpres luttes depuis sa construction, au XIIe siècle, jusqu'à son abandon et le début de sa démolition au XVIIIe siècle.

Aucun vote pour le moment

Château de Sédières

L'origine du château remonte très vraisemblablement au début du XVe siècle : il aurait été édifié par Jean Boutier. Des quatre corps de bâtiments construits en quadrilatère avec une cour intérieure, il reste aujourd'hui un pont-levis enjambant les fossés et donnant accès à une porte flanquée de deux tourelles qui ouvrait sur la cour intérieure. Le donjon carré à quatre étages était situé à l'angle opposé, au nord.

Aucun vote pour le moment

Château de Val

Forteresse du XVe, le Château de Val apparaît majestueux sur son ilot rocheux, baignant sa fine silhouette aux six tours couronnées de mâchicoulis dans l'immense lac de Bort. Dans la cour d'honneur, la chapelle gothique dédiée à Saint-Blaise. On pénètre dans le Château par une porte bardée de fer dont le tympan est orné d'un bas-relief aux armes fleurdelysées des d'Estaing. Le chemin de ronde offre un splendide panorama sur le lac. la visite se termine par la charpente d'une tour, intéressante oeuvre des compagnons du XVe siècle.

Aucun vote pour le moment

Château de La Lande

Maison forte du XVIe siècle, transformée en château néogothique au XIXe.
Au XVIe siècle, le château se composait d'une maison rectangulaire, appuyée sur une façade contre une grosse tour carrée, et sur l'autre à une tour ronde abritant l'escalier à vis.

Les travaux de réfection, en 1875, respectèrent les deux tours et le pigeonnier à mâchicoulis. Beau parc d'une trentaine d'hectares, avec quelques chênes et châtaigniers très anciens.

Lieu historique de la Résistance.

Visite guidée.

Aucun vote pour le moment

Château de Nuchèze

Mentionné pour la première fois en 1320, le château passe par mariage à Jacques de Montalembert qui
entreprend sa reconstruction à partir du donjon quasi-intact dès 1437. En 1559, Léon de Nuchèze rachète le
château et l'ensemble des terres. En 1714, le domaine est acheté par Jacques Thibault, sieur du Planti, et
reste au sein de cette famille jusqu'en 1920.
Il s'agit d'un site défensif dominant la vallée de l'Egray et comprenant un donjon rectangulaire. La présence

Aucun vote pour le moment

Château de Maisontiers

Il semblerait que Maisontiers était au XIIIème siècle un fief des Chevaliers Hospitaliers. A l'époque, un donjon se dressait à l'angle nord-ouest de la cour d'honneur accolé à des bâtiments d'habitation. Ceux-ci subsistent en partie aujourd'hui du coté gauche en entrant dans la cour.

Aucun vote pour le moment

Château de Jouhé

Première mention écrite du fief de Jouhé en 1147. Les bâtiments sont répartis autour d'une cour rectangulaire,
au nord est s'étend le logis, tandis qu'au sud de ce bâtiment se dresse le donjon. L'origine du logis remonte au XVe
siècle, remanié au XVIIe siècle. Le donjon constitue l'élément majeur de cet ensemble, quatre étages, dont un de
combles surmontent le rez de chaussée le 3ème étage est ceinturé par le chemin de ronde garni de mâchicoulis, sur

Aucun vote pour le moment

Château de Javarzay

Château du XVIe siècle restauré ; exposition de coiffes et vêtements du XIXe siècle , histoire des moulins de la Boutonne promenade dans les chemins de ronde, découverte des charpentes, présentation de Jean François CAIL né à Chef-Boutonne en 1804 et devenu un personnage incontournable du XIXème siècle.

Average: 3 (2 votes)

Pages