Les plus beaux sites touristiques et naturels de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes

Carte d'Aquitaine

Château du Deffend

Le château a été érigé au XIXe siècle, il est situé dans un parc de 44 ha qui domine la vallée de la Sèvre nantaise. L’harmonie des volumes, le mélange du granit, de la pierre de Chauvigny, de la brique rouge et de l’ardoise angevines donne au château le charme cossu des demeures bourgeoises. Lors de la visite on peut admirer les salons décorés sur le thème des fables de La Fontaine. Pour les amateurs de vieilles pierres, signalons les vestiges du donjon du XIVe siècle.

Average: 4 (1 vote)

Château des ducs de La Trémoille

Dès le VIIIème siècle, sur le rocher escarpé enserré par un méandre du Thouet propice à la défense,existe une forteresse prise puis rasée en 762 par Pépin le Bref (accompagné de son fils Karl, le futur Charlemagne).Place forte, Thouars joue plus tard un rôle important dans les guerres opposant les rois de France et d’Angleterre depuis Henri Plantagenêt et Philippe Auguste jusqu’à la fin de la guerre de Cent ans.En 1619, Henry de La Trémoïlle épouse sa cousine Marie de La Tour d’Auvergne, sœur de Turenne.Pour remanier le château ducal, celle-ci fait édifier un premier pavillon à partir de 16

Aucun vote pour le moment

Château de la Guyonnière

Le château de la Guyonnière date du XIVe siècle. Malgré des remaniements au XVe siècle et au XVIe siècle, il
conserve une allure féodale marquée. Il forme un quadrilatère cantonné de tours, dont une abrite un pigeonnier.
On y pénètre par une porte fortifiée. Les jardins, auxquels on accède par un petit pont-levis formant poterne,
sont entourés de profondes douves & se composent de neuf carrés d'inspiration médiévale où se côtoient fleurs,

Aucun vote pour le moment

Château de Javarzay

Château du XVIe siècle restauré ; exposition de coiffes et vêtements du XIXe siècle , histoire des moulins de la Boutonne promenade dans les chemins de ronde, découverte des charpentes, présentation de Jean François CAIL né à Chef-Boutonne en 1804 et devenu un personnage incontournable du XIXème siècle.

Average: 3 (2 votes)

Château de Jouhé

Première mention écrite du fief de Jouhé en 1147. Les bâtiments sont répartis autour d'une cour rectangulaire,
au nord est s'étend le logis, tandis qu'au sud de ce bâtiment se dresse le donjon. L'origine du logis remonte au XVe
siècle, remanié au XVIIe siècle. Le donjon constitue l'élément majeur de cet ensemble, quatre étages, dont un de
combles surmontent le rez de chaussée le 3ème étage est ceinturé par le chemin de ronde garni de mâchicoulis, sur

Aucun vote pour le moment

Château de Maisontiers

Il semblerait que Maisontiers était au XIIIème siècle un fief des Chevaliers Hospitaliers. A l'époque, un donjon se dressait à l'angle nord-ouest de la cour d'honneur accolé à des bâtiments d'habitation. Ceux-ci subsistent en partie aujourd'hui du coté gauche en entrant dans la cour.

Aucun vote pour le moment

Château de Nuchèze

Mentionné pour la première fois en 1320, le château passe par mariage à Jacques de Montalembert qui
entreprend sa reconstruction à partir du donjon quasi-intact dès 1437. En 1559, Léon de Nuchèze rachète le
château et l'ensemble des terres. En 1714, le domaine est acheté par Jacques Thibault, sieur du Planti, et
reste au sein de cette famille jusqu'en 1920.
Il s'agit d'un site défensif dominant la vallée de l'Egray et comprenant un donjon rectangulaire. La présence

Aucun vote pour le moment

Château d'Oiron

Édifié au XVIe siècle par la famille seigneuriale des Gouffier, le château d’Oiron fut transformé au XVIIe siècle. Le monument abrite aujourd’hui la collection d’art contemporain Curios et mirabilia intégrée aux décors historiques des salles. Les œuvres d’une soixantaine d’artistes de renommée internationale (Christian Boltanski, Daniel Spoerri, Sol LeWitt…), ont été conçues librement sur le thème du cabinet de curiosités en référence à la fabuleuse collection d’art de Claude Gouffier, grand écuyer d’Henri II.

Aucun vote pour le moment

Château de Parthenay

La première occupation humaine de l’actuel site du château ne remonte pas au-delà du XIe siècle. Elle
se caractérise par la présence de deux fosses silos profondes d’environ 1,20 m, creusées dans le rocher. La
construction du château date du début du XIIIe siècle, avec à des tours relativement petites, composées
chacune d’une salle (soit circulaire, soit quadrangulaire) munie de trois archères. Elle concerne également un
mur, comportant des trous de barre, qui a ensuite été englobé dans la porte d’entrée. Un peu plus tard, vers

Aucun vote pour le moment

Château de Piogé

La forteresse de plan quadrangulaire domine le bâtiment et l'enceinte constituant le château. Donjon
du XIIe siècle, reconstruit au XIVe siècle. Chapelle du XIIIe siècle. Logis fin XVe siècle ou début XVIe siècle,
réaménagé aux XVIIIe et XXe siècles. Communs du XVIIe siècle.
Éléments protégés MH: ensemble des bâtiments, ainsi que le sol des parcelles sur lesquelles ils sont situés
constituant le château.

Aucun vote pour le moment

Pages