Les plus beaux sites touristiques et naturels de la région Bourgogne-Franche-Comté

Carte Bourgogne-Franche-Comté

Château de la Muyre

Le château de la Muyre actuel a été construit à partir du. Il est propriété des comtes de Grivel, depuis 1624

Il a bénéficié pendant 20 ans d'importants travaux de restauration par le Comte Claude de Grivel, en collaboration avec quelques Compagnons.
Les parties les plus anciennes du château de la Muyre datent du et du. Puis les travaux et remaniements ont été importants en particulier au et les datations 1581 et 1616 seraient des réemplois de pierres datées. Une galerie de la chartreuse de Vaucluse à Onoz a été reconstruite vers 1956.

Aucun vote pour le moment

Le château d'Oliferne

Bâti au début du XIIIe siècle par la famille de Chalon au sommet du pic d’Oliferne, le château offre un panorama exceptionnel sur la vallée de l’Ain. Détruit en 1592 par les troupes d’Henri IV, l’ensemble est aujourd’hui en cours de restauration. Un sentier carrossable à partir du hameau de Boutavant conduit à 800 m du château. De là, la découverte du site se fait par un « sentier du patrimoine » avec panneaux d’interprétation.

Aucun vote pour le moment

Château de Présilly

Cette imposante forteresse du début du XIIIe siècle est dotée d’une remarquable barbacane. « Les Balladins du Château » organisent des travaux de consolidation. De jeunes bénévoles dégagent et restaurent, pendant la deuxième quinzaine de juillet, les parties les plus accessibles et un point de vue s’ouvre désormais en direction d’Orgelet. Un sentier de découverte balisé de plusieurs panneaux explicatifs permet de découvrir le site librement.

Aucun vote pour le moment

Château de Syam

Le Château de Syam, encore appelé villa palladienne de Syam, est une construction inspirée des villas vénitiennes d'Andrea Palladio, construite entre 1826 et 1828 dans la vallée de l'Ain et de la Saine à Syam, au sud de Champagnole, dans le Jura. La villa fut édifiée par l'architecte Champonnois l'aîné pour le maître des forges de Syam, Emmanuel Jobez, homme d'affaires avisé dont le goût artistique était très inspiré par l'Italie.

Aucun vote pour le moment

Château-Musée et Jardin de Filain

Château-Musée et Jardin de Filain By Nerijp CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Au XVe siècle, le promontoire était occupé par une maison forte flanquée de quatre tours.

De cette époque date l’aile droite du château dont lesfenêtres ont été agrandies au XVIe , et pourvues de meneaux.

Le corps de logis Renaissance a été relié au XVIe aux bâtiments primitifs.

Aucun vote pour le moment

Château de Gy

Château de Gy By JGS25 CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Château des Archevêques de Besançon, il en constitue le musée historique (XVIIIe).

À visiter : l’antichambre, la salle d’armes, la salle du trésor, la grande salle à manger, la salle des habits religieux, la salle de chasse, la chambre du cardinal, la salle du tour, la prison, le jardin.

Le bâti est meublé et décoré. L’écomusée est consacré aux vins de Gy.

Average: 2.5 (2 votes)

Château de Grammont Villersexel

Château de Grammont Villersexel By Daniel CULSAN CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Le château de Villersexel, situé à Villersexel dans le département de la Haute-Saône, est un château néo-Louis XIII.

Ce château est conçu dans le style Louis XIII par l'architecte Eugène Danjoy et construit de 1882 à 1887. Son mobilier date également de cette époque.

Il remplace un autre château détruit en 1871 pendant la bataille de Villersexel, qui a longtemps appartenu à la famille de Grammont.

Average: 4 (2 votes)

Château du Chastenay

Situé au hameau de Val-Sainte-Marie, à 800 m environ des grottes, sur une falaise dominant la Cure, le château de Chastenay, édifié en 1349, au sein d'une enceinte fortifiée plus ancienne, présente une élégante façade avec tourelle et tour d'escalier hexagonale.

Sa riche décoration sculptée évoque par certains de ses motifs la symbolique alchimique et compagnonique.

Average: 2 (1 vote)

Château de Châtillon

Château de Châtillon By Cypris CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Ce château vivant, possédant une âme, est une grande demeure de famille qui retrace une longue histoire de mille ans. La visite est une promenade guidée du parc et des jardins, de la cuisine ancienne toujours en service, des salons, de la salle de chasse et de la salle à manger italienne où l’on découvre de nombreuses œuvres d’art.

C’est la vie d’un château vivant qui vous est conté. Le parc : harmonieusement relié aux bâtiments auxquels il fournit un véritable écrin de verdure, le parc à l’anglaise surplombe le canal du Nivernais, la rivière Aron et le paysage rural environnant.

Average: 2 (1 vote)

Château Fort du Pin

Château Fort du Pin By Arnaud 25 CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Dans la lutte qui oppose les Chalon aux Vienne pour la domination de la région de Lons le Saunier, Jean de Chalon construit en 1253 une forteresse. En 1445, le château acquiert sa physionomie actuelle, il se compose d'un donjon rectangulaire, d'un corps de logis et d'une courtine pentagonale flanquée de tours demi-circulaires protégeant une cour intérieure.

Average: 2.3 (3 votes)

Pages