Les plus beaux sites touristiques et naturels de la région Bourgogne-Franche-Comté

Carte Bourgogne-Franche-Comté

Chaos d'Uchon Griffe du diable

La Griffe du Diable (Uchon)

"La Perle du Morvan" comme on appelle souvent Uchon, est un lieu apprécié pour son église médiévale, mais aussi surtout pour ses paysages parsemés de rochers mystérieux. Différentes randonnées sont possibles dans les environs dont celle du Sentier des Rochers. On y découvre plusieurs groupes de roches comme la Pierre qui croule, les Rochers du Carnaval ou encore la Griffe du diable dont vous découvrirez les légendes.

Average: 5 (1 vote)

Grottes d'Arcy-sur-Cure

Visite-promenade commentée, dans les entrailles de la terre entre galeries, salles géantes et lacs souterrains. Un univers fantasmagorique où des formes naturelles, sculptées par l'eau et le calcaire composent le décor et prennent parfois des allures d'animaux fantastiques ou de personnages mythologiques.

Average: 3 (1 vote)

Pierre percée

La Pierre Perthuis (Yonne)

Cette arche a donné son nom au village. Pierre-Perthuis est l'adaptation du nom latin de Petra-Pertuisa.. Très beau site : les gorges de la Cure sont franchies par deux ponts, l'un, en dos d'âne, du XVIIème siècle, le pont Vauban, et l'autre, un viaduc de 33 mètres de haut, construit fin XIXème. Plus en amont subsiste également un très ancien pont, le pont romain. Vestiges d'un château fort du XIIème siècle. Le GR 13 emprunte les berges de la rivière, entre roche et forêt, site d'une très belle balade.

Average: 2.3 (3 votes)

Rochers du Saussois

Rocher du Saussois

Les Rochers du SAUSSOIS sont un lieu unique pour s'initier à l'escalade.
Hormis cet atout sportif, ces rochers offrent de leurs sommets une vue magnifique sur toute la vallée de l'Yonne.

Average: 3 (1 vote)

La Cascade de la Billaude

Cascade de la Billaude

Située vers Champagnole, la rivière Lemme forme une double cascade d'une hauteur totale de 28 m, visible aussi bien du belvédère dominant la vallée de la Lemme qu'au pied, où on peut accéder par un sentier.

Aucun vote pour le moment

Les Cascades de la Savoureuse

Saut de la Truite - Massif des Vosges

Randonnée en boucle au départ du parking du restaurant "Le Saut de la Truite" au dessus de Lepuix-Gy. Elle permet de remonter "la Savoureuse" au travers de splendides cascades et de monter jusqu'au sommet du Ballon d'Alsace. On trouve sur le parcours la cascade du Rummel (840 m), en montant à l'étang du Petit Haut, le saut de la truite et bien d'autres.

Average: 4 (1 vote)

Les Cascades du Hérisson

Cascade du Hérisson (Jura) - l'éventail

Les Cascades du Hérisson, l'Eventail et le Grand Saut :

Elles sont situées vers Doucier, au coeur de la région des lacs. Le Hérisson prend sa source dans le lac de Bonlieu, à 805 m d'altitude, pour rejoindre ensuite le plateau de Doucier, à 520 m. Il subit ce dénivelé de 280 m sur 3,6 Km, formant une multitude de cascades, spectaculaires surtout en période pluvieuse.
L'"Eventail" (nom dû à sa forme) est la plus impressionnante, avec une chute de 65 m, qui forme une pyramide.

Average: 3 (1 vote)

Le Chapeau de Gendarme

Le Chapeau de Gendarme

Aussi appelée "Route de Genève", ces lacets de Septmoncel en corniche qui effectue des lacets périlleux en longeant les gorges du Flumen, offre une vue spectaculaire sur la vallée de Saint-Claude. On doit la construction de cette route en épingle à cheveux à l'action politique d'un enfant du pays, le jurisconsulte Désiré Dalloz (1795-1869).

Aucun vote pour le moment

Le Cirque de Consolation

Cirque de Consolation (Doubs)

Parmi les grands sites du Doubs, le cirque de Consolation est sans doute l'un des plus beaux paysages du département.

De la source du Dessoubre à St Hippolyte, cette vallée encaissée offre un paysage reposant dans laquelle la nature s'épanouit généreusement.

Aucun vote pour le moment

Les Gorges de Langouette

Les Gorges de Langouette

"Un coup de sabre dans la montagne", c'était une des formules couramment usitée au début du siècle, pour décrire la Langouette.

C'est une structure géologique compliquée. La Saine dut travailler ferme pour franchir ce noeud où les chaînes de montagnes s'appliquent à noyer leurs synclinaux et leurs anticlinaux. A l'amont des Planches, la rivière coule à 730 mètres d'altitude.

Un kilomètre "plus bas", elle n'est plus qu'à 650 mètres.

Average: 3 (1 vote)

Pages