Les plus beaux sites touristiques et naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Carte Provence-Alpes-Côte d’Azur

Vesúbia Mountain Park

Indoor canyoning at Vesubia Mountain Park © LLecourtier

 L’eau coule en cascade dans les vasques de la zone de canyoning artificielle, le mur d’escalade arbore ses centaines de prises multicolores: le Pôle sports montagne (allée du Docteur-Fulconis), en construction depuis deux ans à Saint-Martin-Vésubie a ouvert ce samedi après-midi au public.

Ces 3000 m2 d’espaces intérieurs sont dédiés aux sports de montagne. Créé dans le but d’accroître encore la fréquentation touristique de la vallée de la Vésubie, le nouveau complexe espère accueillir entre 60.000 et 70.000 visiteurs par an.

Average: 2.5 (2 votes)

L'Isle-sur-la-Sorgue

Isle sur la Sorgue Par Marianne Casamance CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Surnommée "la Venise Comtadine", L'Isle sur la Sorgue est l'une des villes les plus attractives de la région PACA en raison du caractère exceptionnel de son cadre de vie.

Elle puise cette force d'attraction à la Sorgue, une rivière à la source jamais tarie qui donne l'impression étrange d'une suspension miraculeuse du temps.

Les antiquaires, les boutiques de caractère, les galeries, Campredon Centre d'Art, haut lieu de la culture, tous ces ingrédients entretiennent le mythe du phénomène " L'Isle sur la Sorgue ".

Average: 4.7 (3 votes)

Le Vallon et la Cascade des Carmes

Le Vallon et la Cascade des Carmes © http://www.barjols.fr/

Le Cœur de Nature du Vallon des Carmes est un espace naturel de 31 hectares, véritable oasis de verdure et de fraîcheur façonnée par la présence de l’eau du Fauvery au cœur de la Provence verte. Entre rivières et cascades le sentier du vallon recèle une multitude de suprise comme la "Cascade des Carmes".

Average: 3.3 (3 votes)

La vallée de la Clarée

La vallée de la Clarée By JeDiraisQue CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

La vallée de la Clarée est un site sauvage et authentique situé tout près de l'Italie dans le Briançonnais.

Classée au titre des Sites naturels depuis 1992, elle a su garder son caractère sauvage et apaisant..

Aujourd’hui, le site de la Clarée et de la vallée Etroite voit sa préservation soutenue par une opération Natura 2000 et par sa candidature à l’obtention du Label Grand Site de France.

 

Average: 2 (1 vote)

La Presqu'île de Giens

La Presqu'île de Giens Par Marc Wabnitz CC BY-SA 2.0  via Wikimedia Commons

Curiosité géologique unique au monde, le Presqu’île de Giens est reliée au continent par 2 bras de sable de 5 km, appelés tombolos. Ces deux bras enserrent les salins des Pesquiers qui abritent une réserve ornithologique remarquable.

Les flamants roses y ont élu domicile.

Average: 3 (1 vote)

La vallée des Merveilles et de Fontanalba

Lac Vert de Fontanalbe By Patrick Rouzet via Wikimedia Commons

Au coeur du Parc National du Mercantour et au pied de la "montagne sacrée" du Bégo (2.872 m), la Vallée des Merveilles et celle de Fontanalba abritent le plus grand ensemble de gravures rupestres protohistoriques au monde (plusieurs dizaines de milliers recensées) dans un paysage modelé par les glaciers au cours des millénaires.

situé à une cinquantaine de kilomètres de Menton, le mont Bego est un véritable musée de préhistoire à ciel ouvert. 36.000 gravures rupestres datées de l’âge du cuivre et du début de l’âge de bronze sont conservées sur les dalles rocheuse.

Average: 3 (1 vote)

île de Port-Cros

île de Port-Cros By Vadim Shlyakhov CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons

Port-Cros est incontestablement la plus sauvage des 3 îles de l'archipel des Iles d'Or, mais également la plus montagneuse. Dotée de falaises abruptes l'île est boisée de pins d'Alep et de chênes-verts et on découvre une faune maritime exceptionnelle. Pour la découvrir, le sentier sous-marin de la plage de La Palud est à ne pas manquer ! Le Parc national de Port-Cros est le premier parc national marin en Europe, il a été créé en décembre 1963. En empruntant un sentier botanique balisé, on rencontre plusieurs forts, témoins de l’histoire de l’île. 

Average: 3 (1 vote)

Île de Porquerolles

l'île de Porquerolles Alexandre Delesse (Prométhée) CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

L’île de Porquerolles est la plus grande et la plus occidentale des trois îles d'Or du golfe de Hyères avec ses 12,54 km2 de superficie. Elle forme un arc orienté est-ouest, aux bords découpés, de 7,5 km de long sur 3 km de large, c'est l'île la plus habitée et la plus visitée. L’île culmine au sémaphore à 142 m. Classée "Coeur de Parc National" depuis 2012, Porquerolles protège, cultive, replante et étudie les cultures Méditerranéennes grâce à son Conservatoire Botanique et au Parc national de Port Cros.

Average: 3 (1 vote)

Séguret

Séguret

Au premier rang des charmes de Séguret brillent la tour de l'Horloge coiffée d'une cloche en cage, la belle porte Reynier, le beffroi du XVe siècle, l'église romane St Denis des XII et XIIIe siècles, la chapelle Notre Dame des Grâces et la fontaine des Mascarons du XVIIe siècle, au style baroque et "hantée" par ses gargouilles.

Average: 3 (1 vote)

Le Pont d'Asfeld

Le Pont d'Asfeld

Entre Fort des Têtes et ville haute, enjambant avec hardiesse, d’une seule arche, les gorges de la Durance sur un à-pic de 55 m, se dresse l’élégante silhouette du pont d’Asfeld.

Ce pont doit son nom au marquis d’Asfeld, directeur général des fortifications et successeur de Vauban, qui présida à sa construction entre les années 1729 et 1731. 

Average: 2 (1 vote)

Pages