Les plus beaux sites touristiques et naturels du département de l'Essonne

Château de Milly-la-Forêt

Le château de Milly, dont certaines parties datent du XIIIe siècle, a été reconstruit et agrandi vers 1475 par l’Amiral de Graville. Au-delà du pont de pierre qui a remplacé l’ancien pont-levis, il présente une belle façade avec ses deux tours rondes crénelées.

Le château et son parc sont inscrits depuis 1946 sur l’inventaire des sites et cet ensemble complété par la maison de Jean Cocteau et l’église, a été inscrit en 1972 à l’inventaire des sites pittoresques.

Aucun vote pour le moment

Château de Montlhéry

La forteresse qui contrôlait la route d'Orléans était une des clefs de Paris. Sa position stratégique en fit un
enjeu capital de la politique des rois capétiens. Cette première construction située sur "la Motte" au pied de la
colline remonte aux environs de 1015. En 1104 Philippe 1er obtint la cession de la place et en 1106 le dauphin
Louis ordonna d'en raser toutes les fortifications à l'exception de la tour. En 1118 elle fut définitivement réunie

Aucun vote pour le moment

Château de Morsang

Pierre Durey d'Harnoncourt acquiert cette propriété en 1739 et construit le château actuel sur l'emplacement de la ' maison plate ' des premiers seigneurs de Morsang. La propriété revient à sa fille, épouse de Louis Jean de Bertier de Sauvigny. En 1788, Louis Benigne François de Bertier prend la succession. Intendant de la Généralité de Paris, il est massacré dans les premiers jours de la Révolution. En 1844, son fils, Anne Ferdinand, vend le château ; après avoir appartenu successivement à diverses familles, celui-ci est racheté par Christian de Bertier en 1909.

Aucun vote pour le moment

Château des Roches (Bièvres)

Le château des Roches, aujourd'hui Maison littéraire de Victor Hugo, n'est autre que le lieu où résidait l'écrivain français.
Au cœur d'un domaine de 10 hectares dont le parc aménagé par un lac et des allées de promenades, le château est composé de quatre salles d’exposition proposant un parcours thématique et présentant l’œuvre de Victor Hugo (1802-1885).
Les visiteurs y trouveront des centaines d’œuvres originales, des manuscrits, des photographies d’époque et documents sur les amours, l'exil et les engagements politiques de Victor Hugo.

Aucun vote pour le moment

Château du Saussay

Propriété d'Olivier Le Daim, barbier de Louis XI au XVe, le château fut brûlé par les Espagnols en 1592 pendant les
guerres de religion. Le propriétaire obtint d'Henri IV par lettres patentes, l'autorisation d'entourer d'eau le château qu'il
reconstruisit dans le style brique et pierre. Propriété de Me de Gaumont, parlementaire, il fut transmis par les femmes
aux familles Bragelongne, Canclaux et Colbert au début du XIXe siècle. En 1735, un pavillon fut construit en vis à vis

Aucun vote pour le moment

Château de Vilgénis

Le premier château du domaine de Vilgénis date de 1216 ; son occupant était le seigneur Hugues de Villa Genis. En 1852, le prince Jérome Bonaparte, frère de l’Empereur, acheta le domaine de Vilgénis et l'agrandit. Il y séjourna près de dix ans, habitant dans le bâtiment actuel édifié par M. Delorme au début des années 1820.

Aujourd’hui, l’ensemble du domaine appartient à Air France, qui en a fait un centre de perfectionnement pour pilotes.

Aucun vote pour le moment

Château de Villebon-sur-Yvette

Ce château a été construit sur l'emplacement d'une ferme gallo-romaine fortifiée. Augustin de Thou, devenu seigneur de Villebon en 1512, fait abattre le château primitif et construire trois pavillons Renaissance avec une galerie. L'entrée actuelle du château est un vestige de cette époque. En 1611, un incendie ravage une partie de l'édifice. Jacques de Thou confie alors à l'architecte Métézeau la reconstruction du château, mais ce dernier meurt au début des travaux et Jacques de Thou quelques années plus tard. Sa veuve revend alors le château à demi achevé.

Aucun vote pour le moment

Château de Villeconin

Le château, typique de l’époque médiévale avec son donjon et sa cour ronde, sa salle des gardes, est entouré de douves en bordure du parc.La visite guidée par la famille du propriétaire, s’achève par une promenade dans le parc où chacun est invité à se promener librement. Le jardin est composé de massifs de buis taillés et d’une partie boisée. Les massifs de fleurs alternent vivaces à floraison échelonnée, rosiers et fuschias.

Average: 5 (1 vote)

Château de Villiers

Ce château est celui de la famille de Selves. Il est construit sur l'emplacement d'un ancien château féodal ayant appartenu à Olivier Le Daim, ministre du roi Louis XI, dans lequel résident les seigneurs de Villiers. Ceux-ci tentent à diverses reprises de prendre le titre de seigneur de Cerny, mais ce privilège leur est contesté. Mécontents, ils obligent les habitants, pendant tout le XVIIIe siècle, à moudre le blé dans leur moulin, alors que ce droit de banalité appartient au comte de La Ferté-Alais qui, en 1748, fait tomber une sentence.

Average: 2 (1 vote)

Château de Villiers-le-Bâcle

Construit pour Michel Lucas sur les ruines du château précédent, cet édifice ' à la mansarde ' conserve ses fossés jusqu'en 1809 au moins. À l'écart, le seigneur oppose à ses censitaires une salle d'audience et une prison. En 1765, le château est composé d'un corps de logis simple avec deux pavillons en aile sur le jardin et deux autres semblables sur la cour. Le faux avant-corps, orné de pilastres et surmonté d'une horloge, résulte de remaniements postérieurs, comme en témoigne un dessin de 1687 conservé à Stockholm.

Aucun vote pour le moment

Pages