Les plus beaux sites touristiques et naturels du département des Hautes-Alpes

Le Lac Vert (Lago Verde)

Le Lac Vert (Lago Verde)

Le Lago Verde (1834m) doit son nom à son intense couleur, très crue dans un paysage de basse montagne, et variable suivant l'angle d'incidence de la lumière solaire.

Average: 3.8 (5 votes)

La vallée de Freissinières et la cascade de Dormillouse

La Cascade de Dormillouse

La vallée de Freissinières, à 25 km de Briançon et à 35 km de l’Italie, se situe au carrefour d’une région étonnante et variée. Au nord : les cols du Galibier, du Lautaret, la vallée de la Clarée et Montgenèvre; à l’est : l’Izoard, le Queyras et le Guillestrois; au sud : Embrun et le lac de Serre-Ponçon; tout près : Ailefroide, le glacier Blanc, la Barre des Ecrins...

Average: 3 (2 votes)

Les Cascades de Valgaudemar

La Cascade de Combefroide

La Chapelle en Valgaudemar est un centre d'alpinisme très bien situé au pied du pic d'Olan. En amont de la Chapelle en Valgaudemar l'ont peut admirer plusieurs cascades qui bondissent des versants ou s'échappent des extrémités des langues glaciaires. Elle laisse à gauche la cascade de "Combefroide" puis, traversant un chaos rocheux, débouche dans la partie la plus sauvage de la vallée. La cascade du "Casset" se découvre en remontant la vallée sur la gauche ainsi que la cascade du "Voile de la Mariée" au fond de la vallée.

Average: 2 (1 vote)

La Casse Déserte

La Casse Déserte

La Casse Déserte est une zone extrêmement rocailleuse (pitons de Cargneules), que certains décrivent comme lunaire. Quelques lacets en contrebas du col d'Izoard en direction de Château-Ville-Vieille, la D 902 traverse la Casse déserte. Un parking côté aval de la route permet le stationnement.

Average: 3 (1 vote)

Le Glacier de la Girose

Le Glacier de la Girose

La Grave (1526 m) est un petit village station de 460 habitants environ situé entre Grenoble et Briançon au pied du Col du Lautaret.

C'est le point de départ du Téléphérique des Glaciers de la Meije qui nous dépose à 3200 m en plein milieu du glacier de la Girose.

L'été c'est un point de départ pour les alpinistes et l'hiver un lieu privilégié pour le ski hors piste.

Average: 3 (1 vote)

Les Gorges du Guil

Les Gorges du Guil

Le parc naturel du Queyras, dans les Hautes Alpes, débute avec les gorges du Guil. Porte d'entrée du Queyras, ces gorges pittoresques, étroites et profondes, sont taillées dans des roches noirâtres avec de vives colorations.

Average: 3 (1 vote)

La cascade de la Pisse

Cascade de la Pisse, proche du village Chateauroux-Les-Alpes

D'une hauteur totale de 280 mètres, la cascade gèle difficilement en hiver en raison de son débit. Lorsque c'est le cas, c'est un régal que de gravir cette cathédrale de glace, alors très justement baptisée "les formes du chaos" avec piolets traction et crampons.

Average: 2 (1 vote)

La Grave la Meije

La Grave la Meije (source : wiki)

Dans la partie haute du village, d'étroites ruelles sont bordées de robustes maisons de pierre. Ce quartier des "cimes" abrite la chapelle des Pénitents, de style roman, flanquée d'un cimetière de montagne. Dans la partie basse, la rue principale, ancien chemin de traverse, conduit à Briançon. Au sud du village, le regard découvre le massif de l'Oisans, dominé par la face nord de la Meije.

Average: 2 (2 votes)

Saint-Véran

Village de Saint Véran

Joignable par route depuis à peine plus d'un siècle, on pénètre dans le bourg constitué de plusieurs quartiers par la route en contrebas, et l'on découvre les constructions les plus anciennes, chalets de bois, belles galeries de greniers à fourrage, un puits, un four à pain. Les maisons sont isolées les unes des autres, cela permettait d'éviter que les incendies ne se propagent à tout le hameau. L'église présente un très beau porche à colonnes supportées par des lions.

Average: 4 (2 votes)

Château de Lesdiguières

Le château fut construit par François de Bonne, Duc de Lesdiguières en 1580, alors qu'il n'était qu'au début
de sa longue carrière militaire. Ce château fut sa première acquisition, construit sur l'emplacement d'une maison
forte familiale. Il fut témoin, sans nul doute de tractations concernant les luttes religieuses qui secouèrent le
Dauphiné et des guerres engagées contre le Duc de Savoie. Le château conserva son aspect initial jusqu’en 1692,

Aucun vote pour le moment

Pages