Les plus beaux sites touristiques et naturels du département des Pyrénées-Orientales

Pont du Diable à Céret

Le Pont du Diable (Céret) By Mara. (Arteyfotografia.com.ar) via Wikimedia Commons
Le Pont du Diable ou Vieux Pont de Céret est un pont de pierre à arche unique datant du xive siècle. Il se trouve dans la ville de Céret dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon dans le sud de France. Cette Construction audacieuse et curieuse enjambe la rivière du Tech avec son arche de 45 mètres. La clef de la voûte se situe à 22m30 de hauteur.
Average: 3.5 (2 votes)

Les gorges de la Carança

Les gorges de la Carança

Les gorges de la Carança sont accessible depuis Thuès-entre-vals, en voiture ou par le train jaune, petit train touristique traversant la Cerdagne depuis Villefranche de Conflent-Vernet les bains. Les gorges étroites et pittoresques, offre un paysage époustouflant de sentiers en corniches aux aplombs vertigineux et de passerelles souples au dessus du torrent. Attention aux enfants et aux personnes qui ont le vertige !!!

Average: 4 (4 votes)

Fort Lagarde de Prats-de-Mollo

Fort Lagarde de Prats-de-Mollo By Fabricio Cardenas CC BY-SA 4.0 via Wikimedia Commons

Destiné à surveiller la frontière franco-espagnole, le Fort Lagarde domine la ville fortifiée de Prats de Mollo.

Au cœur du monument, une tour à signaux médiévale domine le donjon, renforcé à partir de 1686 par Vauban.

Une voie de repli militaire relie le Fort à la ville créant ainsi un ensemble architectural remarquable.

Average: 3 (2 votes)

Fort Libéria

Fort Libéria By Doronenko CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

Ce fort fut construit par Vauban en 1681 et fortifié sous Napoléon III. Le fort, bien visible, domine la ville fortifiée de Villefranche-de-Conflent avec des chemins de ronde, des galeries de contrescarpe, des bastions, une chapelle, un musée archéologique, spéléologique et un souterrain de 734 marches et la prison des dames où de nombreuses empoisonneuses y furent enchaînées.

Average: 2 (1 vote)

Palais des rois de Majorque

Palais des rois de Majorque By Jean-Pierre Dalbéra CC BY 2.0 via Wikimedia Commons

Le palais des rois de Majorque est né de la volonté de Jacques II qui désirait une demeure dans sa capitale continentale. En effet depuis 1276 le royaume de Majorque fut créé sur une partie du royaume d'Aragon, exactement en prenant les îles Baléares, la ville de Montpellier et le Roussillon et la Cerdagne.

Le château fut commencé avant 1274, c'est à dire deux ans avant le décès de Jacques 1er, évènement qui marqua officiellement la séparation des deux royaumes.

Jacques 1er avait donc fait savoir bien avant son intention de séparer en deux son royaume.

Average: 3 (1 vote)

Evol

Le château d'Evol vu depuis le village (source : wiki)

Evol est situé à deux kilomètres au nord-ouest du bourg d'Olette.
C'est un village typique, qui a su conserver son patrimoine et son architecture.
Il présente une remarquable homogénéité, des murs en schiste aux toits de lauzes.. Il est dominé par un ancien château féodal du XIIème siècle.

Average: 3 (1 vote)

Mosset

Mosset

Située entre Perpignan et Font Romeu, la commune de Mosset est l'une des plus étendues du département des Pyrénées-Orientales, avec un territoire vaste de 7120 hectares, pour un dénivelé de près de 2000 m.

Village médiéval, ancienne ville frontière entre le Royaume de France et celui d'Aragon, Mosset garde les traces de son riche passé.

Average: 3 (1 vote)

Les Gorges de Galamus

Les Gorges de Galamus

Les Gorges de Galamus offrent le spectacle grandiose de la lutte entre l'eau et les roches calcaires. Dans le canyon profond des gorges coulent les eaux vives de l'Agly qui, au débouché des gorges dans la plaine de Saint-Paul-de-Fenouillet, reçoivent l'appoint des eaux souterraines et glacées de la résurgence de la Tirounère. Dans la première partie des gorges, les eaux de l'Agly issues des reliefs argileux de Cubières, s'accumulent dans les "marmites" creusées dans les roches calcaires ou se perdent en partie dans les fissures de ces roches.

Average: 3.3 (7 votes)

Les Gorges de la Fou

Les Gorges de la Fou

Au cœur de l'été, ombre et fraîcheur sont parfois les bienvenues...
Y ajouter la beauté extraordinaire d'un site rend la balade encore plus agréable.
A deux kilomètres d'Arles-sur-Tech, sur la route de Prats-de-Mollo, il est un lieu idéal pour oublier un peu la canicule : dans les gorges de la Fou, le thermomètre dépasse rarement les 16 degrés.

Average: 4.3 (4 votes)

Les Orgues d'Ille sur Têt

Les Orgues d'Ille sur Têt

"Les orgues" sont d'étranges constructions rocheuses érodées par le temps et en forme de cheminées. Bien avant l'arrivée de l'homme, au cours de l'ère tertiaire, lors du soulèvement des Pyrénées, la vallée de la Têt s'est affaissée et la rivière a charrié des matériaux arrachés à la chaine des Pyrénées. Des strates se sont accumulées et ont créé un large plateau, sculpté ensuite par l'érosion : orages, vents, eaux de ruissellement..., hommes.

Average: 3 (2 votes)

Pages