Les plus beaux villages

Carte des plus beaux Villages de France

Saint-Bertrand-de-Comminges

Saint-Bertrand-de-Comminges

Dressé sur son piédestal rocheux, le bloc de la cathédrale et de la ville se détache sur le fond des proches Pyrénées. En 72 av. J.C. Pompée en fait une ville. Au IVe siècle apparaît le christianisme : une première basilique est édifiée près de la chapelle St Julien du Plan. Ce ne sera qu'au XIe siècle que le village prendra son essor.

Average: 3.5 (2 votes)

Montréal-du-Gers

Montréal-du-Gers (source: wiki)

C'est en 1255 qu'Alphonse de Poitiers a construit sur un éperon rocheux contourné par l'Auzoue l'une des premières bastides gasconnes.
Respectant l'architecture de ces nouvelles citées, rues et carrelots mènent à la place centrale entourée de cornières sur trois côtés. Intégrée aux fortifications dont subsiste une porte en ogive, l'église gothique du XIIe siècle domine de son clocher plat les maisons à pans de bois.

Average: 2 (1 vote)

Sarrant

Sarrant (source: wiki)

Séparé de la sobre chapelle Notre Dame de la Pitié et de son cimetière par un large boulevard ombragé de platanes, le village a pour entrée principale une porte voûtée du XIVe siècle percée dans une massive tour carrée, témoin des anciennes murailles protégeant Sarrant. Si les remparts, investis par les demeures qui s'y sont encastrées, ont aujourd'hui en partie disparu en même temps que les fossés étaient comblés, le village en a cependant conservé sa forme circulaire.

Average: 3 (1 vote)

Carennac

Carennac

Le bourg de Carennac présente un charme très pittoresque avec ses maisons en pierre blonde, ses toits de tuiles brunes et rousses parés de tourelles ou de hautes cheminées, ses ravissants balcons de bois, ses belles fenêtres sculptées et ses ogives Renaissance. Les constructions de Carennac - rendues à leur beauté par de remarquables travaux de restauration réalisés par des artistes et artisans locaux - vinrent entourer un prieuré fondé au XIe siècle.

Average: 3 (1 vote)

Loubressac

Loubressac

Les ruelles fleuries de Loubressac convergent sur une place ombragée où s'élève l'église des XIIe et XVIe siècles. Coiffées de vieilles tuiles, les maisons médiévales de pierre calcaire s'éclairent des chauds reflets du soleil. Dominée par son château sur un promontoire naturel, le village offre une large vue sur la vallée de la Dordogne et de la Bave.

De Loubressac partent de nombreux chemins de randonnée qui relient tous les hameaux environnants. En les sillonnant, le visiteur découvrira au hasard fontaines ou dolmens, et débouchera sur le Causse tout proche.

Average: 2 (1 vote)

Autoire

Autoire

Au hasard des ruelles empruntées, on découvre, ébloui, une fontaine entourée de maisons à colombage ; plus loin, les encorbellements de vieilles demeures blanches à toits de tuiles brunes ; ailleurs, une , deux, trois gentilhommières plus jolies les unes que les autres, toutes pimpantes et flanquées de tourelles. De l'église, on passe à une terrasse d'où la vue plonge sur le moulin de Limargue et le cirque rocheux qui abrite Autoire au sud ouest.

Aucun vote pour le moment

Cardaillac

Cardaillac - Domaine public par Dr Brains — Travail personnel

Le village est fermement ancré sur son éperon rocheux en Haut Quercy. Le nom de Cardaillac sonne clair, un peu gascon. Nombreux sont les seigneurs de Cardaillac qui ont fait parler d'eux au cours des temps : Guillaume V fondateur de l'abbaye de Leyme, Marques qui défendit son Quercy pendant la Guerre de Cent ans...

Aucun vote pour le moment

Saint-Cirq-Lapopie

Saint-Cirq-Lapopie

Ce village est en majeure partie classé monument historique. Il s'étend le long d'une rue principale qui est coupée de venelles pittoresques très fleuries, de carriérous ou d'escaliers reliant des maisons.

Aucun vote pour le moment

Monestiès

Monestiès (source : wiki)

Il fut autrefois le chef-lieu de la baronnie des archevêques d'Albi qui ont enrichi la chapelle St Jacques (XIe et XVIe siècle) de belles statues du XVIIIe siècle, d'une magnifique piéta du XVe siècle et d'une exceptionnelle "Mise au tombeau" composée de onze personnages en calcaire polychrome, datant également du XVe siècle. Un vieux pont de pierre enjambe la rivière et, en suivant la berge, on atteint l'ancienne porte fortifiée.

Aucun vote pour le moment

Puycelsi Grésigne

Puycelsi Grésigne (source:wiki)

Le village reste blotti à l'intérieur de ses 800 m de remparts, flanqués de tours et percés de portes fortifiées, miraculeusement préservés après tant de sièges, ceux des croisés de Simon de Montfort ou, plus tard, des huguenots.

A proximité, la forêt de la Grésigne, riche de sa flore et de sa faune, conserve, derrière les vestiges du mur de Louis XIV dont Colbert la ceintura, les secrets de l'art de ses maîtres verriers disparus.

Average: 2.7 (3 votes)

Pages