Les plus beaux Châteaux et remparts

La cité médiévale de Guérande et ses marais salants

Guérande

Guérande est une commune de l'Ouest de la France, chef-lieu de canton, située dans le département de Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

Average: 3.5 (2 votes)

la Cité corsaire Saint-Malo et ses Remparts

Saint-Malo et ses Remparts

Vaisseau de pierre sur l'embouchure de la Rance, Saint-Malo dresse fièrement ses remparts au-dessus de ses plages et de son port. 

Les façades et tours émergeant des fortifications donnent à la ville sa silhouette unique. Pour aborder la cité malouine, le chemin de ronde offre des vues imprenables !

Saint Malo est né à Alet, un siècle av. J.-C. Le port gallo-romain laisse la vedette à une cité fondée sur un îlot au 12e siècle.

Average: 4 (2 votes)

Place forte de Mont-Dauphin

Mont-Dauphin

La place forte de Mont-Dauphin construite par Vauban à partir de 1693 fait partie des 12 sites majeurs Vauban inscrits en 2008 au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Derrière ses remparts en marbre rose, vous verrez les casernes où vivaient les soldats de Louis XIV, les échauguettes sur l'à-pic où ils veillaient, la poudrière, l'arsenal où ils gardaient armes et poudre.
Du rempart, observez le nœud stratégique de vallées. Voyez les montagnes du Queyras aux mille randonnées, les stations de ski de Vars et Risoul, les glaciers des 4.000m du massif des Ecrins.

Average: 3 (1 vote)

Cité de Carcassonne

Cité de Carcassonne

C'est du pont moderne qui enjambe l'Aude qu'il faut découvrir la cité de Carcassonne. Et si possible lorsque le soleil couchant teinte de gris-rosé aux reflets dorés sa géométrie à la fois élégante et complexe. Elle se découpe alors sur le ciel languedocien, comme ces villes irréelles qu'on croyait n'exister que sur les enluminures gothiques, ou dans les lointains irisés des tableaux de Primitifs.

Average: 3.5 (2 votes)

Les Remparts d'Aigues-Mortes

Remparts d'Aigues-Mortes

Sur l'étendue palustre de la Camargue se decoupe l'enceinte fortifiée d'Aigues Mortes, construite ex nihilo au XIIIe siècle par Saint Louis afin de donner au royaume de France un port sur la Méditérranée.

La tour de Constance, un des donjons les plus majestueux de l'architecture du Moyen Age, et les 1634 mètres de remparts flanqués de 20 tours seront achevés en moins de 50 ans.

Average: 3 (1 vote)

Château du Haut-Koenigsbourg

Le Château du Haut-Kœnigsbourg

Le site du Haut-Koenigsbourg sans doute l'un des plus visités des châteaux médiévaux français, peut rebuter l'amateur d'architecture inviolée. Mais cette reconstruction totale est intéressante; elle montre l'influence d'architectes d'une grande érudition, tels Viollet-le-Duc et Bodo Ebhardt, qui se laissèrent aller à une improvisation libre sur substrat de ruines pour bâtir des folies médiévales à l'usage de leurs maîtres d'ouvrage.

Average: 2 (1 vote)

Château d'Amboise

Château d'Amboise

Le Chateau d'Amboise se dresse au dessus de la Loire. L'un des monuments les plus visités de France au meme titre que les chateaux de Chambord, Blois, Chenonceau et Azay le Rideau. Il conserve des constructions médiévales, pour autant l'essentiel des batiments subsistants datent de la Renaissance, y compris la Chapelle Saint Hubert. Il a été négligé pendant plusieurs siècles avant de revivre grace au tourisme.

Average: 3 (1 vote)

Château de Foix

Château de Foix

Le Château des comtes de Foix, avec ses hautes murailles, ses trois tours se dresse au confluent de l'Arget et de l'Ariège sur un imposant piton rocheux qui domine la ville médiévale de Foix et offre un beau point de vue panoramique sur le paysage des Pyrénées.

La visite du Château permet de découvrir l'Architecture de ce monument ainsi que des expositions permettant d'aborder différents aspects de la vie au Moyen-âge dans le comté de Foix et l'Ariège.

Average: 2 (1 vote)

Le Château de Montfaucon dans le Doubs

Le château de Montfaucon dans le Doubs

Le château  médiéval de Montfaucon, situé sur le territoire de la commune à laquelle il a donné son nom, se niche à quelques kilomètres à l'est de Besançon, aux portes de la ville, sur le versant oriental de la vallée du Doubs qui fait face au plateau de Bregille. Il est accessible soit depuis le village, soit depuis la Malate, par un sentier qui suit le tracé de la route d'autrefois.

Average: 3.5 (2 votes)