Les plus beaux sites touristiques et naturels du département de l'Ain

Télécabine de la Faucille

Télécabine de la Faucille photo de paysdegex-lafaucille.com

La "Télécabine" localisée près des communes de "Gex" et "MIJOUX" près de "DIVONNE-LES-BAINS", offre un panorama inoubliable (classé 3e fans le Guide Vert MICHELIN) sur le Jura, les Alpes ("Mont Blanc") et le lac Léman.

Autour de la Télécabine se trouvent diverses activités : Pistes de luge d'été télésiège débrayable "Val Mijoux", Minigolf, V.T.T., randonnées...

Average: 3 (1 vote)

La cascade de Cerveyrieu

La cascade de Cerveyrieu

La cascade de Cerveyrieu d'où se précipitent les eaux tumultueuses du Séran au dessus du village d'Artemare est haute de 60 m. Très belle vue sur Artemare, le Bugey méridional et la Dent du Chat.. La cascade se situe entre Don et l'ancienne gare de Vieu. Le Séran, qui prend sa source sur le Plateau de Retord, précipite ses eaux depuis une reculée rocheuse haute d'une soixantaine de mètres, sur un chaos de rochers détachés de la falaise. Vous trouverez un parking aménagé.

Average: 3 (2 votes)

Cascade de Glandieu

Cascade de Glandieu

La cascade  de Glandieu est composée de deux chutes successives, totalisant 60 mètres de hauteur, qui projettent l'eau du Gland dans la plaine du Rhône.

La fraîcheur est au rendez-vous lors de canicule!

Average: 4 (1 vote)

Fort l'Ecluse

Le fort l'Ecluse se situe dans l'Ain, sur le Pays de Gex, à la sortie du village de Longeray sur la commune de Léaz, entre la frontière Suisse et la Haute Savoie. Ce fort a été le tout dernier bastion de la campagne de 194O. Cité au tableau d'honneur à la BBC sur radio Londres dans l'émission "les Français parlent aux Français" pour sa résistance. L'acharnement de son équipage face aux Allemands contribua à ce que la haute Savoie reste libre jusqu'en 1942.

Average: 3 (1 vote)

La Chute de l'Albarine

La Chute de l'Albarine

La vallée supérieure de l'Albarine, une des plus curieuses de la France, est célèbre entre toutes par les cascades de Charabotte et des Aibruants et surtout la quadruple chute de l'Albarine, la plus belle du Jura.
Parmi les autres cascades, il faut citer : celle du Furand, à Rossillori ; celle de Cerveyrieu, formée par le Seran, près d'Artemare ; celle de la Coule, par laquelle tombe le Veyron, près de Poncin ; celle de Ceyzériat : cascades toutes fort belles.

Average: 3.5 (2 votes)

Les pertes de la Valserine

Les pertes de la Valserine

La Valserine disparaît en flots tumultueux dans de profondes crevasses. Ce phénomène impressionnant se répète sur près de 200 mètres ; tout autour, subsistent des trous ou "oulles" creusés dans la roche par le mouvement circulaire de l'eau lors des grandes crues.
Poste frontière jusqu'au milieu du 20ème siècle, le pont naturel des Oulles, qui, suite à un éboulement n'est plus naturel, a été le lieu de passage privilégié des commerçants, paysans et guerriers.

Average: 3 (3 votes)

Pérouges

Pérouges

Traverser Pérouges, c'est partir de la porte d'En Haut pour rejoindre la porte d'En Bas. Le village a en effet conservé ses remparts médiévaux. Se dresse encore l'église-forteresse, avec son chemin de ronde, ses meurtrières et ses clefs de voûtes aux armes de la Savoie. Le vent de la Révolution a pourtant soufflé ici, comme en témoigne le grand tilleul qui ombrage la place de la Halle : cet arbre de la liberté fut planté en octobre 1792.

Average: 2 (1 vote)

Les Grottes du Cerdon

Les Grottes du Cerdon

Les Grottes du Cerdon, situées entre le lac de Nantua et la rivière d’Ain, offrent un circuit riche d’enseignements et de découvertes.
Le visiteur peut suivre tout le parcours d’une rivière souterraine aujourd’hui disparue, depuis son enfouissement jusqu’à sa résurgence en milieu de falaise, face à la vallée de Cerdon.

Average: 3 (1 vote)

Château de Ferney-Voltaire

Reconstruit par Voltaire entre 1758 et 1766 à l’emplacement d’une maison forte et d’une gentilhommière, le château de Ferney présente les principales caractéristiques des résidences de campagne aristocratiques du bassin lémanique : dimensions modestes, austérité affichée des décors extérieurs constitués pour l’essentiel par des ouvrages d’angle, des pilastres et des fenêtres en grès molassique, avant-corps central surmonté d’un fronton aux armes du seigneur.

Aucun vote pour le moment

Château de Montribloud

Le Château de Montribloud est à l'origine un donjon bâti au moyen-âge. Il était placé comme on peut le voir encore aujourd'hui, au sommet d'une poype mais était entouré de fossés. Situé en lisière du plateau de la Dombes, sa position était stratégique aux confins du Franc-Lyonnais et de la Principauté de Dombes, à quelques lieues de la Saône et du royaume de France. (cf Historique).

Aucun vote pour le moment

Pages