Les plus beaux sites touristiques et naturels du département de la Dordogne

Château de Beauvais

Classé à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques, ce château date du XVème et XVIème siècle.
Le Château de Beauvais est constitué d'un corps de logis flanqué de deux tours à poivrière qui domine l'étroit vallon qui le sépare du bourg de Lussas. Il est de nos jours ouvert au public.

Aucun vote pour le moment

Château de Beynac

C’est sans doute depuis le cours de la Dordogne que la forteresse apparaît la plus impressionnante. Perchée sur un piton rocheux inaccessible qu’elle semble prolonger dans un même élan vertical, elle dresse sa haute silhouette au-dessus de la petite commune de Beynac-et-Cazenac. Elle défie depuis des siècles sa rivale plantée sur la rive gauche du fleuve : la place de Castelnaud.

Aucun vote pour le moment

Le Château de Biron

Le Château de Biron By Thesupermat CC BY-SA 3.0  via Wikimedia Commons

Siège d’une des quatre baronnies du Périgord, cette forteresse primitive a subi de multiples remaniements architecturaux au fil des siècles.
Installé sur une butte, au confins du Périgord et de l’Agenais, il domine les champs cultivés, les métairies et les grandes forêts avoisinantes. Il a été le cœur d’une grande exploitation seigneuriale.

Aucun vote pour le moment

Château de Campagne

Le château fut remanié jusqu'au XIXème s. Une tour carrée crénelée jouxte le bâtiment principal, prolongé par un corps de logis. Les grandes fenêtres et les toits datent de la Renaissance. Les écuries et les communs valent le détour.

Aucun vote pour le moment

Château de Commarque

Dans la vallée de la Vézère, sur un site sauvage, le château de Commarque fut bâti au XIIème siècle par les abbés de Sarlat pour contrer la puissance des Beynac. Cette opération fut d'ailleurs un échec puisque les Beynac prirent rapidement possession du château !

Aucun vote pour le moment

Château de l'Herm

Construit à la fin du XVe siècle, le château de l'Herm sera abandonné suite à de nombreux crimes. Plus tard, Eugène Le Roy y placera le décor de son roman «Jacquou le Croquant», adapté à la télévision en 1969 et au cinéma par Laurent Boutonnat en 2007.
Ce lieu romantique «à coeur ouvert» s’offre à vous pour une découverte inoubliable, il vous séduira par son authenticité.
Aujourd’hui ce site revit grâce aux travaux de protection entrepris, aux recherches historiques et archéologiques et aux concerts qui animent le lieu l’été.

Aucun vote pour le moment

Château de Jumilhac

Le château (XIII-XVIIème siècle), classé monument historique, est l’âme du village car il fut protégé de la Révolution par les habitants du bourg. Uniques en France, ses toitures féeriques ornées de faîtières aux allégories seigneuriales et alchimiques inspirèrent le graveur Gustave Doré qui les qualifia comme étant "les plus romantiques de France".

Average: 3 (1 vote)

Château de Losse

Chateau et Jardins de Losse By TRSL CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

La forteresse médiévale bâtie en à pic, domine la vallée de la Vézère. Elle est enserrée de murailles et bordée de douves profondes.

Un grand Logis Renaissance y a été édifié entre 1570 et 1576. Il renferme un exceptionnel décor et mobilier du 16e et 17e siècles.

Les jardins en terrasse et en les murs en sont l'écrin. Ils ont été labellisés « jardins remarquables » en 2004 par le Ministère de la Culture. Ils vous laisseront un souvenir de parfaite harmonie.

Average: 3 (3 votes)

Château des Milandes

Au cœur du Périgord Noir, le Château des Milandes surplombe la rivière Dordogne.
C’est le Seigneur François de Caumont qui fit édifier cette demeure en 1489 à la demande de son épouse, Claude de Cardaillac.
Afin de donner davantage de relief au jardin, Monsieur et Madame Henry de

Aucun vote pour le moment

Le Château de Monbazillac

Le Château de Monbazillac Par Monster1000  CC BY-SA 2.5-2.0-1.0 via Wikimedia Commons

Le Château de Monbazillac, propriété de la cave de Monbazillac depuis 1960, présente une architecture unique et originale, mélange de systèmes défensifs médiévaux et d'élégances de la Renaissance.

Planté au coeur du vignoble prestigieux qui porte son nom, la vue qui s'offre depuis les terrasses du parc constitue un panorama extraordinaire sur la vallée de la Dordogne.
Entièrement meublé, le Château est ouvert toute l'année en visites libres ou guidées.

A l'issu de la visite du Château, une dégustation de Monbazillac est offerte à chaque visiteur

Average: 2 (1 vote)

Pages