Les plus beaux sites touristiques et naturels du département du Pas-de-Calais

Les Dunes de Slack

Dunes de la Slack

Le massif dunaire de la Slack s’étend sur plus de 200 ha. Seule la partie proche de la mer est accessible. En effet, la dune est très fragile et sensible au piétinement. Il faut donc la protéger, sinon elle sera détruite par le vent.

No votes yet

Le Cap Blanc-Nez

Le Cap Blanc-Nez

Les passionnés de minéralogie, connaissent tous le célèbre site de Cap Blanc Nez (région de Boulogne sur Mer - Nord de la France), les falaises de craie, livre une grande abondance de Marcassite, cristallisée en crête de coq.
Mis à part les Marcassites, on pourra y récolter des Ammonites et parfois des restes de Poissons et de Reptiliens marins.
Il faut rester extrêmement vigilant sur la prospection, de spectaculaire éboulement peuvent parfois avoir lieu atteignant 300 mètres de long.

Average: 4 (1 vote)

Château de Bours

Les XIIe et XIIIe siècles virent la construction du donjon actuel de Bours. Il présentais les caractéristiques d'une maison forte capable de résister aux pillards et aux bandits de grands chemins. On trouve la trace du premier seigneur connu Hugues de Bourgs en 1159.

No votes yet

Château de Créminil

Étymologiquement, Créminil signifierait " manoir de craie ". Le château dut être construit au Château de Créminil XV ème sur les ruines d'une bastide détruite par les Anglais après Crécy.
Incendié en 1543, le château fut restauré voire reconstruit au siècle suivant.

No votes yet

Château d'Olhain

Le Château d'Olhain

Construit au XVème siècle à l'emplacement d'un premier édifice en bois, le château d'Olhain a totalement été réalisé en grès comme ce fut le cas pour le donjon de Bours. Olhain est un des rares château du Moyen Âge a avoir conservé sa basse cour de forme ovoïde. L'on s'y rend en franchissant un premier pont (au-dessus de la rivière Lawe). Le deuxième (jadis un pont-levis) permet d'accéder au château. Modifier par le passage du temps, le château possède encore une tourelle coiffée d'une poivrière (côté Est).

No votes yet

Château de Barly

La visite est guidée et comprend la cour de ferme et la cour d’honneur, la chapelle indépendante, puis, à l’intérieur du château, le couloir d’entrée, l’escalier d’honneur, la salle à manger, le « salon d’entrée » et le « salon de compagnie ». Les trois pièces principales sont ornées de très belles boiseries d’origine, œuvre du sculpteur arrageois César Lepage, et ont été soigneusement remeublées. Le commentaire inclut l’historique de la demeure et l’explication des décors. Avant de repartir, les visiteurs peuvent se promener dans le parc arboré de 2,15 hectares.

No votes yet

Château de Couin

Situé à la frontière du Pas de Calais et de la somme, le château de Couin est un château XVIIIème d'époque Louis XV Monument Historique en totalité.

Il est ouvert à la visite, pour des réceptions et en chambres d'hôtes.

Entouré d'un parc à l'anglaise, de plus de 6ha, il peut vous accueillir pour tous types de réception dans ses 5 salons.

No votes yet

Château de Duisans

Réalisé en 1752 par André Merville, maître-maçon ayant entre autre dessiné l'abbaye du Mont Saint Éloi, le
château de Duisans a toute une histoire à livrer. Parfait représentant du classicisme architectural ayant essaimé au
XVIIIe siècle dans les Provinces du Nord, l'édifice rassemble aussi des caractères typiques du savoir-faire artésien.
Unissant une véritable science des proportions à une symétrie parfaite, le château de Duisans peut aussi être lu
comme un livre.

No votes yet

Château de Grand-Rullecourt

Le château fort flamand avec ses tours et ses pignons en pas de moineaux surveille la route d'Avesnes le
Comte à Lucheux. C'est le fief des Seigneurs de Rullecourt qui firent de généreux dons en terres à l'abbaye du
Mont Saint Éloi. Au pied de ces fortifications est passée en novembre 1430 Jeanne d'Arc prisonnière. En l'année
1464, le roi Louis Xl résidant à Lucheux, après avoir chassé dans la forêt, donna, le 14 juin, force exécutoire à

No votes yet

Château de Tramecourt

A la demeure seigneuriale austère du début du XVIIe siècle, reconvertie au siècle suivant en logis de
fermier, succède un château de plaisance en 1740, en brique et pierre. Un siècle plus tard, il est transformé,
aménagé à l'intérieur, un parc paysager est dessiné, conférant à l'ensemble une dimension peu commune
dans le département. Ensemble formé par l'allée de tilleuls, l'esplanade d'accès et ses contre-allées, l'allée

No votes yet

Pages