Castles in France

Carte des plus beaux Châteaux de France

Donjon Lacataye

Donjon Lacataye By Jibi44 CC-BY-SA-3.0 via wikimedia commons

Il date du XIVème siècle et offre, depuis son sommet, un magnifique panorama sur la ville et les environs.

Il est un vestige des ouvrages de défense de la ville.

Cette ancienne caserne abrite aujourd'hui le premier musée de France consacré à la sculpture figurative de la première moitié du XXème siècle.

Average: 2 (1 vote)

Hôtel du Palais

L'Hôtel du Palais est un palace situé sur la commune de Biarritz, dans le département français des Pyrénées-Atlantiques. Ses façades et ses toitures sont inscrites aux monuments historiques par arrêté du 24 décembre 1993.

No votes yet

Fort du Portalet

Fort du Portalet by Myrabella via Wikimedia Commons

Construit en 1846 sous ordre de Louis Philippe pour garder la frontière des Pyrénées. Installé contre une falaise dominant le gave d'Aspe, il fait face au chemin de la Mâture.

Chargé de protéger la route du col du Somport contre des incursions espagnoles il doit sa célébrité aux personnalités politiques qui y furent internées sous le régime de Vichy Blum, Daladier, Reynaud, Mandel, Gamelin… puis, après guerre Pétain.

Classé monument historique en 2005, il est en cours de restauration et ouvert à la visite en été, sur réservation auprès de l’Office de Tourisme.

Average: 3.5 (2 votes)

Fort de Matra

Le fort de Matra a été construit par les Génois à partir au XIVème siècle, il s'y trouvait un petit détachement de cavalerie dont la mission était de surveiller la plaine et le passage vers Corte.
Il a été classé monument historique en 1962 et l'année suivante un dépot archéologique y est installé.
Depuis 1978 il abrite le Musée Jérôme Carcopino, il porte le nom de l'historien corse qui est à l'origine de la reprise des fouilles sur le site antique d'Aléria.

No votes yet

Citadelle de Bonifacio

Si la citadelle de Bastia évoque la longue domination génoise sur l'île, celle de Bonifacio représente la première place forte de la Corse. Au nom du pape, le seigneur Boniface fit construire en 830 une forteresse à laquelle il donna son nom. Elle fut remaniée et agrandie ultérieurement, en fonction des progrès des techniques militaires. Située à l'ouest de la ville haute sur un plateau étroit, la citadelle était destinée à protéger la côte méridionale contre les incursions des Sarrasins.

No votes yet

La Citadelle de Corte

Citadelle de Corte

La citadelle de Corte construite en 1420 par Vincent Vincentello d’Istria, familièrement appelée "Nid d’aigle" par les gens de la région.

No votes yet

Palais du Rhin

Ancien palais impérial érigé entre 1884 et 1889, le Palais du Rhin abrite aujourd'hui le siège de la Direction régionale des affaires culturelles d'Alsace et celui de la Commission centrale pour la navigation du Rhin. Construit après l'annexion de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine par le Iie Reich allemand, le Palais du Rhin incarne alors le renouveau de la ville. Situé au cœur de la ville neuve, à l'extérieur de l'enceinte du XVIIe siècle, le Palais, avec une façade de plus de 73 mètres de long borde la nouvelle place de la République.

No votes yet

Palais Rohan

Lieu de résidence des quatre cardinaux de Rohan, hôtel de ville, puis palais impérial et royal, le palais Rohan est un remarquable témoignage de l'art de vivre princier au XVIIIe siècle. Il s'agit de l'ancienne résidence des princes-évêques élevée entre 1732 et 1742 par les architectes du roi Louis XV. La bâtiment est de style classique et s'articule autour d'une cour d'honneur. On y accède par un portail en arc de triomphe au-dessus duquel se trouvent les statues de la Clémence et de la Religion. Le Palais abrite trois musées.

No votes yet

Chartreuse du Reposoir

L'ancienne Chartreuse, actuel Carmel, est classée Monument Historique. A l'ombre de la Pointe Percée (2752m), elle fut fondée en 1151 par des moines chartreux de l'ordre de saint Bruno. Les bâtiments, restaurés en 1686 et 1717, abritent les anciennes cellules des moines, le grand et le petit cloître de style gothique flamboyant, l'harmonieuse chapelle (1480-1530) et les pièces communes. Après avoir, pendant des siècles défriché le sol et organisé la vie pastorale et agricole, les Chartreux quittèrent les lieux en 1901, laissant la place dès 1932 à des Carmélites.

No votes yet

Tours de Merle

Tours de Merle I, StéfanLD [CC BY-SA 2.5 via Wikimedia Commons

Située au fin fond de l’Auvergne et du Bas-Limousin, la Citadelle de Merle (12ème –14ème siècle) se dresse sur une presqu’île rocheuse, qui surplombe la Maronne. Le nom Merle attribué au rocher légendaire vient du mot « Merulam » qui signifie « fortifié naturellement ».

Average: 3 (1 vote)

Pages