The Most Beautiful Villages in France

Carte des plus beaux Villages de France

Charroux

Charroux en Bourbonnais, ancienne ville fortifiée

Bastion du Bourbonnais, la cité était protégée autrefois par un double rempart. La muraille extérieure a disparu, il ne reste de la muraille intérieure que la porte de l'Horloge, la porte d'Orient, deux tours et soixante mètres de mur. Malgré la restauration de nombreux bâtiments, il règne dans le village une atmosphère d'abandon qui n'est pas sans charme. Il faut découvrir l'église du XIIe siècle au curieux clocher tronqué ; le beffroi se trouve juste à côté, ainsi qu'une belle maison avec son étage en surplomb.

Average: 3 (2 votes)

Blesle

Blesle

L'existence et le développement du village ont dépendu jusqu'à la révolution d'une abbaye de Bénédictines, créée vers le milieu du IXe siècle. Au XIe siècle, les barons de Mercoeur construisent une forteresse dont il ne reste aujourd'hui que le donjon, et c'est au XIIe siècle que Blesle s'agrandit et s'entoure de remparts.

Average: 1 (1 vote)

Lavaudieu

Le village de Lavaudieu

Lavaudieu (la vallée de Dieu) a beaucoup à offrir à l'amoureux d'architecture romane. En effet, ce village fut le site d'une abbaye bénédictine fondée au XIe siècle. Ce qui subsiste du bâtiment d'origine est de tout premier ordre et, de plus, parfaitement restauré.

Average: 3 (1 vote)

Pradelles

Pradelles (source : wiki)

Chemin des pèlerins vers St Gilles du Gard et draille de transhumance entre le Languedoc et les sommets du Massif central, la voie Regordane fit de Pradelles un carrefour où se négociaient le sel, l'huile et le vin, et même les munitions durant les guerres de Religion.

Average: 2 (1 vote)

Hunspach

Le village d'Hunspach (source : wiki)

Au cœur de l'outre-forêt, l'ancien village impérial d'Hunspach devient en 1504 propriété de la famille Deux-Ponts-Palatinat qui le conserva jusqu'à la
Révolution. Il fut reconstruit par des colons suisses après sa destruction complète au cours de la guerre de Trente Ans. De nos jours, Hunspach

Average: 2 (1 vote)

Mittelbergheim

Mittelbergheim

Mittelbergheim s'étire sur les collines couvertes de vignes du Rippellsholz. Le village dont le nom est mentionné dès 741, fut successivement la propriété de plusieurs abbayes. De nos jours, le bourg d'où émergent les clochers effilés des deux églises, a toujours des allures de forteresse.

Average: 2 (1 vote)

Hunawihr

Le village d'Hunawihr

Le village se trouve à mi pente des coteaux au confluent de deux cours d'eau. Entourée de son petit cimetière fortifié, l'église du XVe siècle émerge parmi les vignes qui s'étendent à l'infini. Le clocher pointu servait aussi de donjon, où les vignerons pouvaient se réfugier en cas d'attaque.

Average: 3 (1 vote)

Arlempdes

Arlempdes

Ce petit village occupe un site étonnant sur un éperon rocheux surplombant les gorges sauvages de la Loire, à l'endroit où celle-ci s'incurve et creuse son lit en direction du Puy en Velay. Dressé au sommet du bourg, dans un spectaculaire paysage d'antédiluviennes coulées de lave, le château bâti en roche basaltique entre le XIIe et le XIVe siècle est aujourd'hui en ruine, mais il offre un point de vue vraiment exceptionnel.

Average: 4 (1 vote)

Domme

Le village de Domme

Ceinte de remparts, la bastide du XIIIe siècle raconte un passé tumultueux illustré par ses portes fortifiées et ses tours qui servirent de prison. Le visiteur découvrira également la maison du batteur de monnaie et celle des consuls, la vieille halle et l'hôtel du gouverneur. Fière aussi de ses pierres dorées et de ses grottes à concrétion, Domme offre la verte douceur de ses jardins suspendus au dessus de la vallée de la Dordogne.

Average: 4 (2 votes)

La Roque Gageac

La Roque-gageac

Au moyen-âge, La Roque Gageac comptait 1 500 âmes. A l'époque, la Dordogne faisait vivre pêcheurs et gabariers du port.

De cette période demeure l'église recouverte de lauzes. Non loin se dresse, flanqué d'une tour ronde, le manoir de la famille Tarde, amie de Galilée. Pendant la guerre de Cent Ans, la Roque Gageac accueillit les évêques de Sarlat.

Average: 4 (1 vote)

Pages