The Most Beautiful Villages in France

Carte des plus beaux Villages de France

Monpazier

Monpazier

Cette cité fortifiée du XIIIe siècle fondée par Edouard 1er d'Angleterre a vu une trentaine de ses constructions classées monuments historiques. Elle apparaît comme la plus pure des bastides. Ses trois portes s'ouvrent sur des rues bordées de maisons ocres et blanches où tout est harmonie, jusqu'aux dimensions des façades, les mêmes pour ces ravissantes habitations.

No votes yet

Belvès

Belvès

Fortifiée au moyen âge en raison de sa position stratégique et surnommée "ville du Pape" sous la protection du pape Clément V, Belvès conserve les vestiges d'un passé tourmenté : remparts, tour de l'Auditeur, beffroi à cloche, tour de la Mairie, ancien clocher du couvent des Frères Prêcheurs, tour de l'Hôpital, château au donjon du XIIe siècle, hôtel à façade renaissance, ancienne maison des Consuls, halle aux bois et habitations troglodytiques. L'église Notre Dame de Montcuq est une ancienne prieurale bénédictine des XIIe et XIVe siècles.

Average: 4 (1 vote)

Monflanquin

Monflanquin

Fondée au XIIIe siècle par Alphonse de Poitiers, cette bastide flanquée sur sa montagne résista aux nombreuses attaques anglaises. Avant les guerres de Religion, la population était nombreuse et l'artisanat prospère. Elle subit ensuite des attaques qui mirent l'église et le couvent des Augustins à feu et à sang. Au XVIIIe siècle, la cité vécut une ère de prospérité mais l'après révolution provoqua un exode rural.

Average: 2 (1 vote)

Pujols le Haut

Pujols le Haut (source : wiki)

Importante place forte et fief des hérétiques, détruite pendant la guerre des albigeois puis reconstruite, Pujols a traversé les troubles de l'histoire, de la Guerre de Cent Ans à la Révolution en sauvegardant une grande partie de son patrimoine architectural du XIIIe siècle.

Average: 4 (1 vote)

Sare

Village de Sare

Haut lieu de la chasse à la palombe, Sare a le culte des traditions du pays et da la vie transfrontalière.
Outre de solides maisons du XVIIe siècle, le village compte de nombreux édifices religieux : l'église St Martin du XVIIe siècle, la chapelle Ste Catherine de la même époque et quatorze oratoires aux ex-voto gravés par des marins.

Ne manquez pas d'emprunter le petit train de la Rhune qui vous emmènera jusqu'en haut de la montagne

Average: 3 (1 vote)

Aïnhoa

Aïnhoa

C'est l'un des villages les plus typiques du Pays basque. Sa rue principale se distingue par de vieilles maisons à toits de tuiles qui débordent sur des façades blanchies à la chaux, égayés de colombages et de volets peints en brun-rouge ou en vert, auxquels s'ajoute souvent une poutre maîtresse ornée d'inscriptions gravées. Et il y a bien sûr, le fronton communal de pelote basque. L'église est également tout à fait caractéristique avec ses deux étages de galeries intérieures, réservées aux hommes.

Average: 3.5 (2 votes)

La Bastide-Clairence

La Bastide-Clairence (source:wiki)

C'est en 1283 que le village a été fondé avec l'édification d'une maison forte au bord de la Joyeuse, rivière qui va rejoindre l'Adour.
En 1312, le village deviendra une bastide. Labastide est accueillant, d'ailleurs pendant la période d'inquisition, de nombreux juifs chassés d'Espagne y ont trouvé refuge.

Average: 2 (1 vote)

Flavigny sur Ozerain

Porte de la ville, Flavigny-sur-Ozerain (source : wiki)

La silhouette de ce village perché est rythmée par les volumes imposants de ses édifices religieux. Après les Bénédictins, fondateurs au VIIIe siècle de l'abbaye St Pierre, actuel lieu de production des dragées à l'anis, les Ursulines puis les Dominicains s'implantent aux XVIIIe et XIXe siècles. Dédiée à St Genest, l'église paroissiale, érigée au Moyen Age, abrite des stèles ornées de miséricordes.

Average: 3 (1 vote)

Semur-en-Brionnais

Semur-en-Brionnais

Semur en Brionnais est le village natal de St Hugues de Cluny, qui fut abbé de Cluny de 1049 à 1109, réformateur de l'église et conseiller très écouté des rois et du pape Grégoire VII. C'est à son initiative que fut construite l'église St Hilaire, de style roman clunisien et datant du XIIe siècle. Le château où il naquit inspire plus la crainte que la sérénité : massif, presque dépourvu d'ouvertures, il comporte un donjon rectangulaire du IXe siècle et, doté d'oubliettes, il servit de prison durant la Révolution.

Average: 3 (1 vote)

Noyers sur Serein

Noyers sur Serein

Cerné par une boucle du Serein, ceint de remparts et de tours, Noyers propose au visiteur d'agréables rues pavées, des petites places, une église du XVe siècle et d'attrayantes maisons.

Average: 3 (2 votes)

Pages