Abbayes et églises

Abbaye Sainte-Marie de Fontfroide

Cloitre abbaye de Fontfroide christ Martin Public domain via Wikimedia Commons

Fondée en 1093 par quelques moines bénédictins, Fontfroide se rattache en 1145 à l'Ordre de Cîteaux et devient rapidement une des plus puissantes abbayes Cisterciennes de la Chrétienté.

L'abbaye se situe au coeur du Massif de Fontfroide constitué de 4000 hectares de nature intacte.

Baigné par le ruisseau de Fontfroide, ce somptueux ensemble cistercien des XIIème et XIIIème s. est niché au coeur d'un paysage typiquement méditerranéen.

Durant la Croisade contre les Albigeois, elle s'est affirmée comme un bastion de l'orthodoxie catholique face au catharisme.

Average: 2 (1 vote)

L'Abbaye de Cluny

L'Abbaye de Cluny

L’abbaye de Cluny, fondée en 910, se développa très rapidement, dirigée par ses illustres abbés. L’ordre clunisien prend forme avec la fondation et la réforme de plusieurs abbayes en France et plus éloignées, réduites au rang de prieuré ou doyenné et dépendant directement de l’abbaye-mère de Cluny.

Average: 4 (3 votes)

Abbaye Saint-Pierre de Solesmes

Abbaye Saint-Pierre de Solesmes By Cliatop (Own work) via Wikimedia Commons

Ces hauts murs révèlent au promeneur attentif que le petit prieuré, fondé au XIe siècle, menacé d’anéantissement lors de la Révolution, puis relevé par l’Ordre Bénédictin établi par dom Guéranger au XIXe siècle, est devenu une grande abbaye, mère de nombreux monastères en France et au-delà des frontières.

Une fois passée la porte médiévale de l’église abbatiale, vous découvrirez les célèbres Saints de Solesmes, dont les traits et attitudes sont exceptionnels.

Average: 3 (1 vote)

Sainte-Chapelle

Sainte-Chapelle User: (WT-shared) Riggwelter at wts wikivoyage CC BY-SA 4.0-3.0-2.5-2.0-1.0 via Wikimedia Commons

Située sur l’île de la Cité, à quelques pas de Notre-Dame de Paris, La Sainte-Chapelle est un joyau de l’art gothique.

Elle est édifiée au XIIe siècle, sur ordre du roi Saint-Louis, pour abriter la couronne d’épines du Christ, conservée aujourd’hui à Notre-Dame.

La chapelle haute du monument est couverte de 600 m² de vitraux, dont les deux tiers sont authentiques.

Il s’agit de l’un des ensembles les plus complets et les plus remarquables de l’art du vitrail de cette époque.

Average: 3 (1 vote)

Basilique Cathédrale de Saint Denis

Basilique Cathédrale de Saint Denis By Marizzoni (Own work) via Wikimedia Commons

Chef-d’œuvre de l'art gothique et dernière demeure des rois de France.

L'ancienne abbaye de Saint-Denis regroupe sur des siècles l'histoire artistique, politique et spirituelle de la France.

Découvrez la basilique cathédrale, joyau de l'art gothique et demeure des rois de France.

Average: 5 (1 vote)

Abbaye de Royaumont

Abbaye de Royaumont By GFreihalter CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

L'abbaye de Royaumont est un ancien monastère cistercien situé dans le hameau de Baillon à Asnières-sur-Oise dans le Val-d'Oise, à environ trente kilomètres au nord de Paris.

Cette grande abbaye cistercienne d'Île-de-France, construite entre 1228 et 1235 sous l'égide de Louis IX fut vendue comme bien national à la Révolution française.

L'édifice fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 29 juillet 1927. Depuis 1964 la Fondation Royaumont occupe et entretient les lieux.

Average: 4 (1 vote)

Le Mont-Saint-Michel

Le Mont-Saint-Michel

L'architecture prodigieuse du mont Saint-Michel et sa baie en font le site touristique le plus fréquenté de Normandie et le troisième de France (après la tour Eiffel et le château de Versailles) avec quelque 3 200 000 visiteurs chaque année.

Classé monument historique en 1874, le site figure depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Average: 4 (3 votes)

Abbaye de La Ferté

Abbaye de La Ferté By PHILDIC via Wikimedia Commons

L’abbaye de La Ferté est une abbaye cistercienne, située à La Ferté-sur-Grosne, commune de Saint-Ambreuil, dans le département de la Saône-et-Loire, en France.

Elle est la première des quatre abbayes filles de Cîteaux, avec Pontigny, Clairvaux et Morimond.

Ces abbayes avaient un rôle de première importance dans l’organisation de l’Ordre de Cîteaux.

L’abbaye fut démolie, mais le palais abbatial du XVIIIe siècle subsiste et peut être visité.

Il est classé au titre des monuments historiques depuis 1993.

Average: 3 (1 vote)

Abbaye de Noirlac

Abbaye de Noirlac By Manfred Heyde CC BY-SA 3.0 via Wikimedia Commons

L'abbaye de Noirlac est une abbaye cistercienne du Cher, construite dans le deuxième tiers du xiie siècle. Fondée en 1136, grâce à la donation d'Ebbe VI de Charenton, par un petit groupe de moines venus de l'abbaye de Clairvaux (Bourgogne), elle se nomme alors Maison-Dieu et ne prend le nom de Noirlac (à cause de l'étang qui la bordait) qu'en 1290.

Average: 3.5 (2 votes)

Jardin de l'abbaye de Valsaintes

Abbaye de Valsaintes

Au terme d’une paisible petite route se dévoile un grandiose panorama sur le Luberon. Là, au cœur de ces rudes terres de Haute-Provence évoquées par Giono, un jardin s’est installé.

Une restauration de 20 années a transformé une friche ruinée à la Révolution en un jardin Remarquable où le parfum de la rose devance les senteurs bleutées de la lavande.

Les visiteurs peuvent aujourd’hui découvrir un espace aux pratiques naturelles, une église cistercienne du XVIIème et les vestiges de cette terre de mémoire habitée depuis la Préhistoire.

Average: 2 (1 vote)

Pages